Chimie

DNTP à base modifiée

DNTP à base modifiée


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Fig. 1
Base modifiée nucléotide

7-déaza-2'-désoxyguanosine-5'-triphosphate (C.11H17N4O13P.3)


SYGNIS AG annonce la publication de la nouvelle méthode TruePrime (TM) pour l'amplification de génomes complets dans & # 8218Nature Communications & # 8216

2016-11-29 / 14:45
L'émetteur est responsable du contenu de cette annonce.

SYGNIS AG annonce la publication de la nouvelle méthode TruePrime TM pour l'amplification de génomes complets dans & # 8222Nature Communications & # 8220

TruePrime TM promet de rendre la vie plus facile et meilleure
Analyse du génome unicellulaire

TruePrime TM est basé sur PrimPol, l'un des plus innovants
Découvertes en biologie moléculaire

Communication Nature est une publication de référence pour les chercheurs du monde entier

Madrid, Espagne, et Heidelberg, Allemagne, 29 novembre 2016 & # 8211 SYGNIS AG (Francfort : LIO1 ISIN : DE000A1RFM03 Prime Standard) a annoncé aujourd'hui la publication d'un article spécialisé sur TruePrime (TM) dans Communication Nature connu, un magazine librement accessible qui publie des articles de recherche de haute qualité en biologie, physique, chimie, géosciences et tous les domaines connexes. L'article intitulé & # 8222TruePrime (TM) est un nouveau procédé pour l'amplification de génomes complets à partir de cellules individuelles basé sur TthPrimPol & # 8220 est maintenant disponible sur http://www.nature.com/articles/ncomms13296.

L'article traite de la nouvelle méthode TruePrime (TM), qui facilite et améliore l'analyse des cellules individuelles en réduisant les biais et les erreurs, ainsi que d'autres avantages évidents par rapport aux méthodes traditionnelles d'amplification d'ADN isotherme.

Communication Nature est l'une des publications de référence les plus importantes pour les chercheurs. Dans le cadre du processus de publication, l'article est évalué par des pairs de leaders d'opinion de renommée mondiale. Ce processus valide la science et la technologie SYGNIS. Il a également un impact significatif sur la communauté scientifique et peut être un outil marketing efficace pour promouvoir les nouvelles technologies.

Dr. Heikki Lanckriet, co-PDG et CSO de SYGNIS, a déclaré : & # 8222 La parution en Communication Nature est une étape importante pour nous qui aidera à promouvoir et à valider notre nouvelle technologie TruePrime (TM). TruePrime (TM) est l'une des découvertes les plus innovantes dans le domaine de la biologie moléculaire et l'un des produits les plus importants du portefeuille SYGNIS. La publication est la preuve de la prise de conscience et de l'intérêt croissants de la communauté scientifique pour l'importance de combiner la capacité unique de TthPrimPol à synthétiser des amorces d'ADN avec l'ADN polymérase hautement processive Phi29 pour permettre une amplification presque complète du génome de cellules individuelles. SYGNIS a mené la recherche et la découverte avec le laboratoire du professeur Luis Blanco au Centro de Biología Molecular Severo Ochoa (CSIC-UAM) à Madrid. La découverte de PrimPol et le développement ultérieur de TruePrime (TM) représentent un véritable changement de paradigme dans l'amplification d'ADN et d'ARN.Nous sommes très optimistes que la communauté scientifique réagira positivement à cet article une fois qu'il sera publié. En conséquence, nous nous attendons à une augmentation significative de la demande pour les produits TruePrime (TM). Cet article fait partie de notre stratégie marketing pour promouvoir et valider nos technologies clés à travers les plus grands magazines scientifiques du monde. & # 8220

En juillet de cette année, SYGNIS a lancé le kit TruePrime (TM) Single Cell WGA V2 avec des propriétés considérablement améliorées pour une plus large gamme de types de cellules et d'applications.

Extrait du Communication Nature Publication:
Le séquençage d'un génome cellulaire unique nécessite une amplification de l'ADN, un processus qui introduit souvent des biais et des erreurs dans le génome amplifié. Nous présentons ici une nouvelle méthode d'amplification à déplacement multiple (MDA) basée sur les caractéristiques uniques de l'ADN primase de Thermus thermophilus (Tth) PrimPol. TthPrimPol montre une activité primase prononcée qui, contrairement aux primases conventionnelles, préfère les dNTP comme substrats. La capacité unique de TthPrimPol à synthétiser des amorces d'ADN en combinaison avec l'ADN polymérase hautement processive Phi29 (Φ29DNApol) permet une amplification presque complète du génome entier de cellules individuelles. Cette nouvelle méthode montre une plus grande étendue et une meilleure uniformité de la couverture du génome, une reproductibilité élevée, un excellent taux de reconnaissance des polymorphismes nucléotidiques simples (SNV) avec une faible perte d'allèle (ADO) ainsi qu'une faible formation chimérique, comme par le séquençage de Hek293. cellules a été montré. De plus, la détermination des variants du nombre de copies (CNV) conduit à de meilleurs résultats par rapport aux méthodes MDA basées sur des amorces aléatoires. Les avantages de cette méthode, que nous appelons TruePrime (TM), promettent de faciliter et d'améliorer l'analyse du génome unicellulaire. & # 8220

Pour plus d'information veuillez contacter:

SYGNIS AG
Pilar de la Huerta
Co-PDG / CFO
Tél. : +34 91 192 36 50
E-mail: [email protected]
MC Services SA
Raimond Gabriel
Partenaire de gestion
Tél. : +49 89 210228 0
E-mail: [email protected]

À propos de SYGNIS AG : www.sygnis.com

SYGNIS AG est spécialisé dans le développement et la commercialisation de technologies propriétaires et propose une large gamme de produits commerciaux différents qui répondent aux défis les plus importants de la biologie moléculaire. Avec l'acquisition d'Expedeon Holdings, Ltd. basé à Cambridge, en Grande-Bretagne, SYGNIS a élargi son portefeuille de produits pour inclure la protéomique. Avec cette extension significative du portefeuille de produits, SYGNIS couvre désormais l'ensemble du processus de travail en biologie moléculaire. Les produits sont vendus directement ainsi qu'au travers de divers partenaires en Europe, aux USA et en Asie. SYGNIS AG possède des succursales en Allemagne, en Espagne et en Grande-Bretagne, des sites de production en Grande-Bretagne et aux États-Unis et des bureaux de vente en Asie. SYGNIS AG est cotée au Prime Standard de la Deutsche Börse à Francfort (ticker : LIO1 ISIN : DE000A1RFM03).

### Certaines déclarations dans ce communiqué de presse qui ne sont pas des résultats financiers publiés ou d'autres données historiques sont de nature prospective. En particulier, il s'agit de prédire des événements, des tendances, des plans ou des objectifs futurs. De telles déclarations ne doivent pas être considérées comme absolument certaines, car elles sont naturellement sujettes à des risques et incertitudes connus et inconnus et peuvent être influencées par d'autres facteurs, de sorte que les résultats réels ainsi que les plans et objectifs de SYGNIS diffèrent sensiblement des les déclarations prévisionnelles faites ou implicites peuvent. SYGNIS ne s'engage pas à mettre à jour ou réviser publiquement ces déclarations, que ce soit à la lumière de nouvelles informations, d'événements futurs ou pour toute autre raison. ###

2016-11-29 Publication d'une actualité d'entreprise / actualité financière, transmise par DGAP & # 8211 un service d'EQS Group AG.
L'émetteur est responsable du contenu de l'annonce.


DNTP modifiés par une base - Chimie et physique

Didésoxyribonucléoside triphosphates (ddNTP) sont des nucléotides d'ADN artificiels utilisés dans le séquençage de l'ADN selon Sanger. & # 911 & # 93 Les ddNTP sont structurés comme les désoxyribonucléoside triphosphates (dNTP). Cependant, le ribose (sucre) en position 2' et 3' est désoxydé. En conséquence, l'atome de carbone 3' est dépourvu du groupe hydroxyle auquel le nucléotide suivant est attaché pendant la polymérisation.

Si l'ADN polymérase incorpore un tel ddNTP à un moment donné pendant la réplication, aucun autre nucléotide ne peut être attaché et la polymérisation s'arrête à ce stade. On peut donc simplement parler de nucléotides stop.

Dans le séquençage de l'ADN de Sanger, les quatre Naturel dNTP et l'un des quatre artificiel Les ddNTP sont ajoutés à un mélange PCR avec l'ADN à séquencer et une amorce appropriée. La polymérase incorpore maintenant occasionnellement un ddNTP dans une distribution aléatoire, à la suite de laquelle la polymérisation est terminée. Le résultat est un mélange de morceaux d'ADN à séquencer de différentes longueurs. Cette expérience est réalisée avec les quatre ddNTP et les quatre lots sont appliqués côte à côte dans une électrophorèse sur gel de polyacrylamide. La séquence des bases sur le segment d'ADN peut alors être lue à partir du motif des bandes résultantes.


Défense contre les virus ou les maladies auto-immunes ? Quand le phosphate décide & #8230

Les facteurs de restriction inhibent l'infection virale et la réplication (réplication) dans les cellules du corps. SAMHD1 (motif alpha stérile et protéine contenant le domaine d'histidine-aspartate (HD) 1) est l'un de ces facteurs de restriction qui a été identifié comme une protéine antivirale importante dans le VIH-1 (virus de l'immunodéficience humaine 1).

Mais SAMHD1 a également d'autres fonctions. Il a été démontré que des mutations du gène SAMHD1 sont associées à sa perte de fonction et peuvent déclencher des cancers ou des maladies auto-immunes. Il existe en conséquence un grand intérêt pour une meilleure compréhension du fonctionnement et de la régulation de cette molécule.

SAMHD1 régule la quantité d'éléments constitutifs importants disponibles dans les cellules pour la formation de l'ADN cellulaire, les dNTP (désoxynucléotide triphosphates). En ajoutant un groupe phosphate (phosphorylation) à l'acide aminé à la position T592, SAMHD1 est capable d'influencer les sections d'ADN qui sont bloquées dans le processus de duplication de l'ADN de telle sorte que la réplication de l'ADN (duplication) puisse se poursuivre et qu'une inflammation chronique ne se produise pas. . À l'état non phosphorylé, cependant, SAMHD1 a un effet antiviral.

Chercheur autour du Dr. Renate König, chef du groupe de recherche & # 8222 Cellular Aspects of Pathogen-Host Interactions & # 8220 à l'Institut Paul Ehrlich, a étudié laquelle des nombreuses phosphatases dans la cellule, qui peut éliminer les résidus de phosphate en raison de leur activité enzymatique, précisément cette déphosphorylation à l'acide aminé T592 des Run SAMHD1. L'activité antivirale est rendue possible par la déphosphorylation. Il a également été étudié comment cette réaction est temporellement intégrée dans le cycle cellulaire.

À cette fin, les chercheurs ont poursuivi deux approches complémentaires & # 8222 protéomique & # 8220 : Il s'agit de méthodes dans lesquelles des analyses du protéome - les protéines - sont effectuées. Les chercheurs ont examiné le cycle cellulaire et l'influence des processus de phosphorylation et de déphosphorylation sur l'effet antiviral de SAMHD1.

Ils ont identifié l'enzyme clé qui permet l'activité antivirale de SAMHD1, à savoir la phosphatase PP2A-B55alpha. Il doit son nom cryptique au fait qu'il existe 90 variantes enzymatiques (holoenzymes), mais seule la variante appelée PP2A-B55alpha peut médier la déphosphorylation de SAMHD1 et donc son activité antivirale. De plus, les chercheurs ont réussi à découvrir une fenêtre temporelle dans le cycle cellulaire au cours de laquelle cette déphosphorylation se produit et ainsi l'efficacité de l'infection par le VIH est réduite.

Alors que la variante phosphorylée SAMHD1 joue un rôle important dans la division cellulaire et aide à prévenir l'inflammation chronique, la molécule sans ce groupe phosphate est capable de combattre des virus tels que le VIH ou le virus de l'hépatite.

Dans d'autres études, les chercheurs souhaitent clarifier comment SAMHD1 peut combattre l'infection par le VIH.

Schott K, Fuchs NV, Derua R, Mahboubi B, Schnellbächer E, Seifried J, Tondera C, Schmitz H, Shepard C, Brandariz-Nuñez, Diaz-Griffero F, Reuter A, Kim B, Janssens V, König R (2018) : La déphosphorylation du facteur de restriction VIH-1 SAMHD1 est médiée par les holoenzymes PP2A-B55α lors de la sortie mitotique.
Nat Commun 9, Numéro d'article : 2227 (2018), 8 juin

L'Institut Paul Ehrlich de Langen près de Francfort-sur-le-Main est l'Institut fédéral des vaccins et des médicaments biomédicaux et une autorité fédérale supérieure au sein du portefeuille du ministère fédéral de la Santé (BMG). Elle recherche, évalue et approuve les médicaments biomédicaux humains et les médicaments immunologiques vétérinaires et est responsable de l'approbation des essais cliniques et de la pharmacovigilance - l'enregistrement et l'évaluation des effets secondaires possibles.

Les tests par lots d'État, les conseils scientifiques et les inspections font partie des autres tâches de l'institut. La base indispensable pour les tâches variées est sa propre recherche expérimentale dans le domaine de la biomédecine et des sciences de la vie.

L'Institut Paul Ehrlich avec ses quelque 800 employés exerce également des fonctions de conseil dans l'environnement national (gouvernement fédéral, États) et international (Organisation mondiale de la santé, Agence européenne des médicaments, Commission européenne, Conseil de l'Europe et autres).


Réaction en chaîne par polymérase

polymèreuneréaction en chaîne, réaction en chaîne par polymérase, Abr. PCR, Méthode d'amplification (reproduction) in vitro de fragments d'ADN spécifiques, pour leur développement le chimiste américain K.B. Mullis a reçu le prix Nobel de chimie en 1993. Grâce à la technologie extrêmement sensible, un certain fragment d'ADN double brin (double brin) peut être amplifié (enrichi) des millions de fois à partir de très petites quantités d'ADN hétérogène (désoxyribonucléines) en quelques heures.

La réaction est basée sur le principe suivant (voir Fig. 1) : l'ADN, qui contient la séquence à répliquer (séquence nucléotidique), est décomposé en ses brins individuels par la chaleur (environ 92°C). En abaissant la température à environ 50°C, 2 oligodésoxynucléotides synthétisés chimiquement sont produits (apprêt) hybridé à l'ADN dénaturé (dénaturation) (hybridation). La séquence de ces amorces est choisie de manière à être complémentaire à l'une des régions qui flanquent l'ADN à amplifier. Les régions d'ADN double brin courtes résultantes avec les extrémités 3'OH des amorces pointant dans la direction de l'ADN à amplifier sont un substrat pour ADN polymérase. Dans des conditions de température adaptées à l'enzyme, les amorces sont allongées avec des dNTP (2'-désoxyribonucléoside-5'-triphosphate) de sorte que les brins d'ADN résultants servent maintenant de matrice pour l'autre boîte d'amorce. La dénaturation thermique répétée des doubles brins d'ADN, l'hybridation des amorces et l'extension par l'ADN polymérase (appelée cycle de température) conduit à l'énorme accumulation d'un fragment d'ADN double brin (ds-), qui à partir des extrémités 5' de l'amorce étant limité.

Après 20 cycles, à partir d'une molécule d'ADN, environ 1 million (2 20) de copies sont obtenues à la suite d'une réaction en chaîne exponentielle. Le matériel génétique qui n'est présent qu'à l'état de traces (voir ci-dessous) peut être rendu accessible à une analyse de biologie moléculaire à l'aide de la PCR. Cette méthode a été largement utilisée en 1988 avec l'introduction de la Taq ADN polymérase, une enzyme thermostable. Entre-temps, d'autres ADN polymérases résistantes à la chaleur ont été isolées. Étant donné que ces enzymes, contrairement à la polymérase de Klenow (fragment de Klenow) utilisée jusque-là, ne sont pas inactivées par l'étape de dénaturation et qu'aucune addition répétée au mélange réactionnel n'est donc nécessaire, le processus d'amplification peut être automatisé. À l'aide d'éléments chauffants capables de modifier la température à des intervalles de temps définis, une séquence de 20 cycles de température prend environ 2 heures.

Le concept simple de PCR a connu un grand nombre de variantes méthodologiques depuis son introduction au milieu des années 1980. Avec des amorces qui présentent à leur extrémité 5'-terminale une extension non complémentaire de la séquence cible, des séquences étrangères peuvent également être amplifiées à l'extrémité. Il peut s'agir d'une part de séquences de reconnaissance d'endonucléases de restriction (enzymes de restriction) facilitant le clonage ultérieur du produit d'amplification dans un vecteur, mais d'autre part il peut également s'agir de séquences de reconnaissance de promoteur permettant de transcrire l'amplifiat. Des déviations individuelles au sein des séquences d'amorces par rapport à l'ADN cible offrent la possibilité d'un mutagenèse in vitro (voir Fig. 2) des amplifiats. Ces écarts peuvent être des bases non complémentaires ainsi que des insertions ou des suppressions.

Dans le soi-disant PCR sujette aux erreurs D'autre part, le taux naturel de mauvaise incorporation de l'ADN polymérase utilisée pour l'amplification est augmenté par certaines conditions de réaction, en conséquence desquelles les produits d'amplification résultants présentent des écarts de séquence par rapport à l'ADN de départ à des positions aléatoires. Cette méthode est utilisée, entre autres, dans des expériences d'évolution in vitro (évolution in vitro) dans lesquelles une sélection, une amplification et une mutation ciblées dans le récipient de réactif peuvent générer des acides nucléiques avec certaines propriétés.

Dans le PCR asymétrique (cf. Fig. 3) l'une des amorces d'amplification est présente dans le mélange réactionnel comme facteur limitant. Si celle-ci est épuisée, seuls les produits d'amplification sont synthétisés à l'aide de l'amorce en excès. De cette manière, l'ADN simple brin, tel que requis pour le séquençage ou comme sonde d'hybridation, peut être enrichi. Le marquage de fragments d'ADN peut être réalisé en utilisant des amorces marquées ou des dNTP.

Comme PCR inversée La méthode désignée (voir Fig. 4) permet l'amplification de deux segments d'ADN inconnus qui sont séparés par une séquence d'ADN connue. Moyens RT-PCR (Abréviation de & # 252r reverse transcription-PCR) & # 246 également des molécules d'ARN & # 252le (ribonucléines & # 228ures) & # 8222 & # 8220 peuvent être amplifiées & # 8220 de manière indirecte, où les déclarations & # 252 sur la l'état d'expression de gènes individuels peut être obtenu en peu de temps (expression génique).Dans une première étape, l'ARN est transcrit en ADNc par l'enzyme transcriptase inverse. Cela peut être fait avec une amorce spécifique au transcrit, ou il peut être utilisé pour créer un pool de tous les ADNc, des amorces hexanucléotidiques aléatoires dans leur séquence (amorces aléatoires, voir ci-dessous). L'ADNc résultant, qui, contrairement à l'ARN, est accepté par les ADN polymérases thermostables comme substrat naturel, peut ensuite être utilisé dans une PCR dans une deuxième étape. Entre-temps, cependant, des ADN polymérases thermostables ont également été isolées qui présentent une activité de transcriptase inverse dans certaines conditions de réaction. Lorsque ces enzymes sont utilisées en RT-PCR, après transcription inverse, seul un changement des conditions réactionnelles optimales pour la synthèse d'ADN et l'ajout d'amorces d'amplification sont nécessaires. Un autre avantage de ces enzymes est que la transcription inverse peut être effectuée à des températures élevées, ce qui conduit à la formation de structures secondaires de l'ARN, ce qui pourrait conduire à un arrêt de la synthèse de l'ADNc.252rden, est réduite.

Sous PCR compétitive on comprend une variante de la RT-PCR avec laquelle la quantité d'un certain transcrit peut être déterminée quantitativement. Après transcription inverse, une concentration connue d'une molécule d'ADN est ajoutée qui a la même séquence de liaison d'amorce que l'ADNc à analyser, mais diffère en longueur du produit d'amplification d'ADNc attendu. Dans la PCR suivante, l'échantillon d'ADNc et l'ADN standard sont en compétition pour l'amorce d'amplification en ce qui concerne la probabilité de liaison (concurrence). La quantité de produit de l'étalon d'ADN comparée à la quantité de produit de l'échantillon d'ADNc peut être utilisée comme mesure de la quantité d'ARN analysée (PCR quantitative, voir ci-dessous).

La dite PCR ancrée peut être utilisé pour amplifier des régions inconnues qui sont 5' ou 3' terminales de séquences déjà connues. Le principe de cette variante de la PCR repose sur l'utilisation de séquences connues (dites. ancre, ancre) pour flanquer des zones de séquence encore inconnues. En pratique, cela se fait par exemple en ajoutant un oligonucléotide à l'acide nucléique à analyser. Une séquence connue au début des travaux ainsi que la séquence oligonucléotidique attachée sont utilisées pour sélectionner les amorces avec lesquelles la région intermédiaire inconnue peut être amplifiée dans une PCR.

les PCR multiplex, dans lequel, contrairement à une PCR conventionnelle, plusieurs paires d'amorces sont utilisées dans un mélange réactionnel, est principalement utilisé dans le diagnostic génétique (voir ci-dessous). Grâce à la PCR multiplex, plusieurs PCR peuvent être réalisées simultanément avec un échantillon à examiner. les amorce-extension-préamplification est utilisé pour répliquer de manière non spécifique du matériel génétique qui n'est présent qu'en petites quantités avant la PCR proprement dite avec des amorces spécifiques afin de rendre plusieurs analyses PCR possibles. L'ADN à analyser est dans un premier tour d'amplification avec un mélange de très nombreuses amorces différentes, courtes, aléatoires (amorce aléatoire amorçage aléatoire, PCR aléatoire), grâce à quoi le matériel génétique est multiplié un million de fois. Une fraction de ces produits d'amplification peut ensuite être utilisée pour une seconde PCR avec des amorces spécifiques.

Une combinaison d'hybridation in situ et de PCR fournit la PCR in situ Avec cette méthode, des coupes de tissus incluses dans de la paraffine sont fixées sur des lames prétraitées avec du silane de liaison puis soumises à un traitement à la protéase. La lame avec les acides nucléiques exposés est ensuite recouverte d'une solution d'amplification et fixée au bloc thermique d'un dispositif PCR. A 60°C (démarrage à chaud), une ADN polymérase ADN dépendante thermostable est ajoutée, la coupe de tissu est recouverte d'une lamelle et recouverte de paraffine. La PCR est ensuite réalisée. L'acide nucléique souhaité peut être visualisé après la fin de la réaction d'amplification soit indirectement via une hybridation in situ normale ultérieure ou, si la digoxigénine-dUTP (digoxigénine) a été utilisée dans la réaction d'amplification, directement dans un immunoessai. La PCR in-situ offre la possibilité d'observer la distribution de certains acides nucléiques, par exemple le développement d'ADN ou d'ARN viral dans une cellule, en raison de la plus grande sensibilité de détection à l'hybridation in-situ.

Une variante de la PCR avec une sensibilité accrue est la soi-disant. PCR imbriquée (& # 8222 PCR nichée & # 8220). Une méthode très sensible pour la détection des molécules d'antigène est la Immuno-PCR Cette méthode combine la reconnaissance d'épitopes spécifiques basée sur la liaison d'anticorps avec l'énorme capacité d'amplification de la PCR. Une autre variante de la PCR est la soi-disant. Bulle de liaison PCR. Grâce à la soi-disant. PCR quantitative La quantité initiale de molécules d'ADN ou d'ADNc utilisées pour la PCR peut être calculée.

En dehors de la recherche fondamentale, la PCR est principalement utilisée dans le diagnostic médical (biomédecine, technologie biomédicale, médecine, médecine moléculaire). Tant dans le diagnostic génétique prénatal (diagnostic prénatal), dans lequel il n'y a généralement que peu de matériel cellulaire disponible, et dans le diagnostic viral (maladies virales), où la PCR peut être utilisée très tôt, avant même que les anticorps contre le virus puissent être détectés comme une infection (infection virale), la PCR s'est maintenant avérée extrêmement utile. La biologie évolutive a pu effectuer une analyse génétique des découvertes pal & # 228 ontologiques (fossiles, coprolithes, pal & # 246 ontologie) grâce à la PCR (archéologie moléculaire, pal moléculaire & # 228ontologie). Par exemple, des fragments d'ADN provenant des restes d'un cadavre indien vieux de 7000 ans pourraient être amplifiés, séquencés et homologués avec de l'ADN (homologie de séquence) de groupes de population vivant aujourd'hui. La PCR est également utilisée en criminologie. Les plus petites quantités de sang ou de sperme peuvent, après amplification et caractérisation des acides nucléiques qu'il contient, aider à identifier un criminel.

Lit. : Müller, H.-J. : Réaction en chaîne par polymérase (PCR) & # 8211 le livre de méthode. Heidelberg 2001. Mullis, K.B., Ferr & # 233, F., Gibbs, R.A.. (eds.): La réaction en chaîne par polymérase. Bâle 1994. Newton, C.R., Graham, A. : PCR. Heidelberg 2 1997. Rabinow, P. : Faire PCR: Une histoire de biotechnologie. Chicago IL 1996.



Réaction en chaîne par polymérase

Fig. 1: Principe de la PCR : L'ADN contenant le fragment à amplifier est dénaturé par la chaleur (92 & # 176C). Deux amorces P1 et P2, qui ont une séquence complémentaire aux régions qui flanquent l'ADN cible, sont hybridées à celui-ci en refroidissant le mélange réactionnel à environ 50°C. En augmentant la température à 72°C, l'extension des amorces avec les dNTP est initiée par une ADN polymérase thermostable (par exemple la Taq ADN polymérase). La répétition plusieurs fois de ce cycle de température conduit à l'enrichissement du fragment d'ADN délimité par les amorces P1 et P2.



Réaction en chaîne par polymérase

2 : Dans-vitro-Mutagenèse ou couplage d'une séquence étrangère par PCR :
Avec des bases qui ne sont pas complémentaires de la séquence cible dans une amorce (P1), des fragments d'ADN peuvent être générés par la PCR qui contiennent une base qui diffère de la séquence d'origine dans la zone marginale. De plus, grâce à une extension 5'-terminale d'une amorce (P2) à la séquence cible, des séquences étrangères non complémentaires (sites de coupure de restriction, séquences de reconnaissance de promoteur) peuvent être spécifiquement couplées à des fragments d'ADN.



Réaction en chaîne par polymérase

3 : PCR asymétrique : Pour générer des fragments d'ADN simple brin définis, une amorce (P1) est ajoutée au mélange réactionnel en un excès d'environ 100 molaire par rapport à la seconde amorce (P2). Si P2 est épuisé après amplification exponentielle de la zone d'ADN délimitée par les amorces P1 et P2, les simples brins d'ADN sont enrichis linéairement avec l'amorce P1 encore présente.



Réaction en chaîne par polymérase

Image 4: PCR inverse : Un fragment d'ADN défini est généré par clivage de restriction avec l'enzyme R1 qui contient la partie X connue dans sa séquence, flanquée des deux sections de séquence inconnues Y et Z. Après circularisation de ce fragment avec de l'ADN ligase et une nouvelle coupure de restriction avec R2, un fragment d'ADN contenant les deux segments de séquence inconnus Y et Z peut être amplifié avec les amorces P1 et P2.

Avis des lecteurs

Si vous avez des commentaires sur le contenu de cet article, vous pouvez en informer la rédaction par e-mail. Nous avons lu votre lettre, mais nous vous demandons de comprendre que nous ne pouvons pas répondre à tout le monde.

Rolf Sauermost (chef de projet)
Doris Freudig (éditrice)

Dr. Michael Bonk (assistant)
Dr. Andreas Sendtko (Assistant)
Dr. Helmut Genaust (Traitement étymologique)
Dr. Claudia Gack (éditeur de photos)

Hermann Bausch
Dr. Michael Bonk (informatique)
Wolfgang Hanns
Laura C. Hartmann (IT)
Professeur Dr. Rüdiger Hartmann (IT)
Klaus Hemmann
Manfred Himmler
Rudolf Kempf (IT)
Martin Lay (IT)
Rolf Sauermost (IT)
Dr. Richard Schmid
Hanns Strub
Melanie Waigand-Brauner (IT)

Doris Freudig (montage et conception)
Richard Zinken (conseil)

Prof. Dr. Arno Bogenrieder (botanique)
Prof. Dr. Klaus-Günter Collatz (Zoologie)
Prof. Dr. Hans Kössel (†) (biochimie, biologie moléculaire)
Prof. Dr. Uwe Maier (biochimie, biologie moléculaire)
Prof. Dr. Günther Osche (Zoologie)
Prof. Dr. Georg Schön (microbiologie)

Anhäuser, Marcus (MA)
Arnhem, Dr. Katharina (K.A.)
Becker-Follmann, Dr. Johannes (J.B.-F.)
Bensel, Dr. Joachim (J.Be.)
Bergfeld (†), Dr. Rainer (R.B.)
Berthold, Prof. Dr. Pierre (P.B.)
Bogenrieder, Prof. Dr. Arno (A.B.)
Bohrmann, PD Dr. Johannes (J.B.)
Bonk, Dr. Michael (M.B.)
Né, le professeur Dr. Jan (J.Bo.)
Braun, Andreas (A.Br.)
Bürger, Prof. Dr. Renate (R.Bü.)
Cassada, Dr. Randall (RC)
Collatz, Prof. Dr. Klaus-Günter (K.-G.C.)
Culmsee, Dr. Carsten (C.C.)
Drew, Dr. Martina (MD)
Drosse, Inke (I.D.)
Duel-Pfaff, Dr. Sirène (N.D.)
Duffner, Dr. Klaus (K.D.)
Eibl-Eibesfeldt, Prof. Dr. Irénée (I.E.)
Eisenhaber, Dr. Frank (F.E.)
Emschermann, Dr. Pierre (P.E.)
Engelbrecht, Beate (B.E.)
Engeser, PD Dr. Théo (T.E.)
Eurich, Dr. Christian (C.E.)
Pour toujours, Bettina (B.Ew.)
Fassler, Dr. Pierre (P.F.)
Fehrenbach, Dr. Heinz (H.F.)
Réparez, Dr. Michel (M.F.)
Flemming, Alexandra (A.F.)
Franzen, Dr. Jens Lorenz (J.F.)
Joyeuse, Doris (D.F.)
Gack, Dr. Claudia (C.G.)
Gallenmüller, Dr. Friederike (F.G.)
Ganter, Sabine (S.G.)
Gärtig, Susanne (S.Gä.)
Jardinier, PD Dr. Wolfgang (WG)
Gassen, Prof. Dr. Hans-Günter
Geinitz, Christian (Ch.G.)
Genth, Dr. Harald (H.G.)
Lunettes, Dr. Birgitta (B.G.)
Götting, Prof. Dr. Klaus-Jürgen (K.-J.G.)
Grasser, Dr. habil. Klaus (K.G.)
Semoule, Dr. Eike (par exemple)
Grüttner, Dr. Astrid (AG)
Häbe, Martina (M.Hä.)
Crochet, Prof. Dr. Hermann
Hanser, Dr. Hartwig (H.Ha.)
Plus dur, Deane Lee (D.Ha.)
Hartmann, Prof. Dr. Rüdiger (D.R.)
Hassenstein, Prof. Dr. Bernhard (B.H.)
Haug-Schnabel, PD Dr. Gabriele (G.H.-S.)
Hemminger, Dr. habil. Hansjörg (S.A.)
Herbstrett, Dr. Lydie (L.H.)
Hobom, Dr. Barbara (B.Ho.)
Hoffrichter, Dr. Odwin (OH)
Hohl, Dr. Michael (M.H.)
Hoos, Katrin (K.H.)
Corne, Dagmar (D.H.)
Horn, Prof. Dr. Eberhard (E.H.)
Huber, Christoph (Ch.H.)
Huber, Dr. Gerhard (G.H.)
Huber, Prof. Dr. Robert
Câlin, Dr. Agnès M. (A.H.)
Illerhaus, Dr. Jürgen (J.I.)
Illes, Pr. Dr. Pierre (P.I.)
Illing, le professeur Dr. Robert-Benjamin (R.B.I.)
Irmer, Juliette (J.Ir.)
Jaekel, Dr. Karsten
Chasseur, Dr. Rudolf
Jahn, Dr. Utilisation
Jahn, Prof. Dr. Théo (T.J.)
Jendritzky, Prof. Dr. Gerd (G.J.)
Jendrsczok, Dr. Christine (Ch.J.)
Jerecic, Renate (R.J.)
Jordanie, Dr. Elke (E.J.)
Juste, Dr. Lothar (L.J.)
Juste, Margit (M.J.)
Kary, Michael (M.K.)
Kaspar, Dr. Robert
Kattmann, Prof. Dr. Ulrich (Royaume-Uni)
Kindt, Silvan (S.Ki.)
Kirchner, Prof. Dr. Wolfgang (W.K.)
Kirkilionis, Dr. Evelin (E.K.)
Kislinger, Claudia (C.K.)
Klein-Hollerbach, Dr. Richard (R.K.)
Klonk, Dr. Sabine (K.S.)
Kluge, Prof. Dr. Friedrich (F.K.)
Roi, Dr. Susanne (S.Kö.)
Körner, Dr. Helge (H.Kör.)
Kössel (†), Prof. Dr. Hans (H.K.)
Kühnle, Ralph (R.Kü.)
Kiss (†), Prof. Dr. Siegfried (S.K.)
Kyrieleis, Armin (A.K.)
Lahrtz, Stéphanie (S.L.)
Lamparski, Prof. Dr. Franz (FL)
Landgrave, Dr. Uta (U.L.)
Lange, Prof. Dr. Herbert (H.L.)
Lange, Jörg
Langer, Dr. Bernd (B.La.)
Larbolette, Dr. Olivier (OL)
Laurien-Kehnen, Dr. Claudia (C.L.)
Lay, Dr. Martin (ML)
Lechner-Ssymank, Brigitte (B.Le.)
Leinberger, Annette (AL)
Leven, Pr Franz-Josef (F.J.L.)
Liedvogel, Prof. Dr. Bodo (BL)
Littke, Dr. habil. Walter (W.L.)
Loher, Prof. Dr. Werner (W.Lo.)
Lützenkirchen, Dr. Günter (G.L.)
Mack, Dr. Frank (F.M.)
Mahner, Dr. Martin (M.Ma.)
Maier, PD Dr. Rainer (R.M.)
Maier, Prof. Dr. Uwé (U.M.)
Marksitzer, Dr. René (R.Ma.)
Markus, Prof. Dr. Mario (M.M.)
Martin, Dr. Stefan (S.Ma.)
Médicis, Dr. Gerhard (G.M.)
Mehler, Ludwig (L.M.)
Mehraein, Dr. Susan (S.Me.)
Meier, Kirstin (K.M.)
Meineke, Sigrid (S.M.)
Mohr, Prof. Dr. Hans (S.M.)
Mosbrugger, Prof. Dr. Volker (V.M.)
Mühlhäusler, Andrea (A.M.)
Muller, Dr. Ralph (R.Mü.)
Müller, Ulrich (U.Mü.)
Müller, Wolfgang Harry (W.H.M.)
Murmann-Kristen, Dr. Louise (L.Mu.)
Mutke, Jens (J.M.)
Narberhaus, Ingo (I.N.)
Neub, Dr. Martin (M.N.)
Neumann, Dr. Harald (H.Ne.)
Neumann, Prof. Dr. Herbert (H.N.)
Nick, PD Dr. Pierre (P.N.)
Nörenberg, Prof. Dr. Wolfgang (W.N.)
Nübler-Jung, Prof. Dr. Katharina (K.N.)
Oehler, Prof. Dr. Jochen (J.Oe.)
Oelze, Prof. Dr. Jürgen (J.O.)
Olenik, Dr. Claudia (C.O.)
Osche, Prof. Dr. Gunther (G.O.)
Panesar, Arne Raj
Panholzer, Bärbel (B.P.)
Paul, PD Dr. Andreas (A.P.)
Paulus, Prof. Dr. Hannes (H.P.)
Pfaff, Dr. Winfried (W.P.)
Pickenhain, Prof. Dr. Lothar (LP)
Probst, Dr. Olivier (OP)
Ramstetter, Dr. Elisabeth (E.R.)
Ravati, Alexandre (AR)
Rehfeld, Dr. Klaus (K.Re.)
Reiner, Dr. Susann Annette (S.R.)
Riede, Dr. habil. Klaus (K.R.)
Riegraf, Dr. Wolfgang (W.R.)
Riemann, Prof. Dr. Dieter
Roth, Prof. Dr. Gerhard
Rübsamen-Waigmann, Prof. Dr. Helga
Sachße (†), Dr. Hanns (S.S.)
Sander, Prof. Dr. Klaus (K.S.)
Sauer, Prof. Dr. Pierre (PS)
Sauermost, Elisabeth (E.Sa.)
Sauermost, Rolf (R.S.)
Schaller, Prof. Dr. Frédéric
Schaub, Prof. Dr. Günter A. (G.Sb.)
Schickinger, Dr. Jürgen (J.S.)
Schindler, Dr. Franz (FS)
Schindler, Dr. Thomas (TS)
Schley, Yvonne (Y.S.)
Schling-Brodersen, Dr. Uschi
Schmeller, Dr. Dirk (DS)
Schmitt, Prof. Dr. Michael (MS)
Bijoux, Dr. Thomas (T.Schm.)
Scholtyssek, Christine (Ch.S.)
Bien, Prof. Dr. Georg (G.S.)
Schönwiese, Prof. Dr. Christian-Dietrich (C.-D.S.)
Schwarz, PD Dr. Elisabeth (E.S.)
Seibt, Dr. Uta
Sendtko, Dr. Andreas (A.Se.)
Coutume, Prof. Dr. Pierre
Spatz, Prof. Dr. Hanns-Christof (H.-C.S.)
Bacon, Prof. Dr. Thomas (T.Sp.)
Ssymmank, Dr. Axel (AS)
Starck, PD Dr. Matthias (M.St.)
Steffny, Herbert (H.St.)
Sternberg, Dr. Klaus (K.St.)
Stöckli, Dr. Esther (Est)
Litige, Prof. Dr. Bruno (B.St.)
Strittmatter, PD Dr. Günter (St.G.)
Stürzel, Dr. Frank (F.St.)
Brewhouse, Prof. Dr. Walter (W.S.)
Tewes, Prof. Dr. Uwé
Théopold, Dr. Ulrich (U.T.)
Euh, Dr. Gabriele (G.U.)
Unsicker, le professeur Dr. Klaus (K.U.)
Vaas, Rüdiger (R.V.)
Vogt, Prof. Dr. Joachim (J.V.)
Vollmer, Prof. Dr. Dr. Gerhard (G.V.)
Wagner, Prof. Dr. Edgar (E.W.)
Wagner, Eva-Maria
Wagner, Thomas (T.W.)
Wandtner, Dr. Reinhard (R.W.)
Warnke-Grüttner, Dr. Raimund (R.W.)
Weber, Dr. Manfred (M.W.)
Wegener, Dr. Dorothée (D.W.)
Weth, Dr. Robert (R.We.)
Weyand, Anne (A.W.)
Weygoldt, Prof. Dr. Pierre (P.W.)
Wicht, PD Dr. Helmut (H. Wi.)
Wickler, Prof. Dr. wolfgang
Sauvage, Dr. Rupert (R. Wi.)
Wilker, Lars (L.W.)
Wilmanns, Prof. Dr. Otti
Wilps, Dr. Hans (H.W.)
Winkler-Oswatitsch, Dr. Ruthild (R.W.-O.)
Wirth, Dr. Ulrich (U.W.)
Wirth, le professeur Dr. Volkmar (V.W.)
Loup, Dr. Matthias (M.Fe.)
Wuketits, Prof. Dr. Franz M. (F.W.)
Wülker, Prof. Dr. Wolfgang (WW)
Zähringer, Dr. Harald (H.Z.)
Zeltz, Dr. Patrick (P.Z.)
Ziegler, Prof. Dr. Hubert
Ziegler, Dr. Reinhard (R.Z.)
Zimmermann, Prof. Dr. Manfred
Zissler, Dr. Dieter (D.Z.)
Zöller, Thomas (T.Z.)
Zompro, Dr. Olivier (O.Z.)

Articles sur le sujet

Charge.

Aperçu de la diversité génétique et de la structure de la population de la carotte indienne (Daucus carota L.) adhésions

Carotte (Daucus carota L.) est reconnue comme une culture légumière de grande valeur. Malgré une forte demande, des efforts de sélection limités ont été déployés pour développer les variétés et les hybrides adaptés aux conditions climatiques en raison d'une mauvaise caractérisation du matériel génétique disponible. Un panel d'accessions (AP) composé de 144 accessions de cinq couleurs de racines différentes représentant des pools de gènes asiatiques et occidentaux collectés dans différentes parties de l'Inde a été utilisé dans la présente étude. Ce PA diversifié a été utilisé pour évaluer la structure de la population et la diversité génétique à partir de 80 marqueurs d'ADN polymorphes répartis dans tout le génome. La structure de la population, l'arbre de jointure voisine (NJ) et l'évaluation de la diversité basée sur l'analyse des coordonnées principales (PCoA) ont divisé l'AP en trois sous-populations/groupes. Un polymorphisme supérieur à quatre-vingt-dix pour cent et un contenu d'information polymorphe moyen plus élevé (͂ & gt 0,50) couplés à une diversité génétique plus élevée (He) indiquant la large base génétique de la population. Modéré à élevé F.st et le flux de gènes (Nm) entre les sous-populations a révélé une différenciation génétique modérée parmi les accessions de carottes indiennes en raison de la nature fortement croisée de la carotte. L'analyse de la variance moléculaire (AMOVA) a montré une variation plus élevée parmi les individus au sein des sous-populations (69,00 %) ou des populations totales (19,00 %) que parmi les sous-populations (13 %), comme prévu dans le Daucus espèces utilisées ici. Les informations obtenues dans l'étude profiteraient aux sélectionneurs de carottes pour explorer la diversité génétique des carottes indiennes dans le programme de sélection de carottes afin d'élargir la base génétique et d'améliorer les caractères cibles multicolores.

Ceci est un aperçu du contenu de l'abonnement, accessible via votre institution.


Autres cours de votre programme d'études

Pour votre programme d'études sur les méthodes de biologie moléculaire à la Leibniz Universität Hannover, il existe déjà de nombreux cours sur StudySmarter, qui attendent que vous les rejoigniez. Accédez à des cartes flash, des résumés et bien plus encore.

Physiologie animale et humaine

Génétique moléculaire

Microbiologie

Phytomédecine 1

Systématique zoologique et connaissance des espèces animales

THP_Neuro

Morphologie fonctionnelle 2

Examens anciens Systématique zoologique

Morphologie fonctionnelle I

Systématique zoologique

Morphologie fonctionnelle 1

Zoologie générale

La physique pour les biologistes

Biologie comportementale

Biochimie des Produits Naturels

L'expression du gène

Botanique spéciale

Spécial botanique RiRi

Microbiologie

Psychologie générale

Les bases de l'écologie

Morphologie fonctionnelle II

Biochimie

Botanique générale

Chimie générale et bioinorganique

Mathématiques pour les sciences de la vie

Chimie organique

Zoologie générale et biologie comportementale

Morphologie fonctionnelle

Microbiologie je

Physiologie végétale

Évolution

Physiologie végétale

Neurobiologie

Morphologie fonctionnelle

Culture et biotechnologie des plantes

Zoologie

Morphologie fonctionnelle

Génétique moléculaire

Méthodes de biologie moléculaire

Microbio

Examen Funmorph II

Biochimie

Biochimie générale

Questions du didacticiel de biologie cellulaire

Biologie moléculaire à

Méthodes de biologie moléculaire et biophysique à

Biologie moléculaire à

Biologie moléculaire à

Biologie moléculaire à


Glossaire génétique

Décrit la distribution des allèles ou des génotypes dans les populations d'organismes diploïdes. Elle ne s'applique qu'aux populations dans lesquelles prédomine la panmixie Population idéale Panmixie, grande, pas de dérive génétique, pas de mutation, etc. -pollinisation et autofécondation, toutes les caractéristiques déterminées par un gène, héritage pur, quantité importante de données, résultats mathématiquement confirmés Première règle : règle d'uniformité (règle de réciprocité)

Les croisements réciproques de lignées pures donnent toujours une descendance avec les mêmes caractéristiques

Deuxième règle : règle fractionnée

Le croisement des individus F1 entre eux conduit à une scission en phénotypes avec une fréquence fixe (phénotypiquement 3: 1 pour un trait, génotypiquement 1: 2: 1)

Troisième règle Principe de ségrégation indépendante des caractéristiques

Les caractères sont hérités indépendamment s'ils se trouvent sur des chromosomes différents

Croisement à deux facteurs Croisement d'individus qui diffèrent par au moins deux caractéristiques, les caractéristiques se séparant indépendamment les unes des autres. Si l'un des parents est dominant pour l'un des traits, un phénotype recombinant apparaît en F1. Q 9 : 3 : 3 : Domination incomplète

Aucun des deux allèles parentaux ne peut prévaloir, le F diffère des deux parents, un phénotype intermédiaire apparaît. Le F2 divise alors à la fois le géno et le phéno 1 : 2 : rétrocroisement Si vous voulez vérifier si tous les individus d'une génération F1 sont hétérozygotes, vous les croisez avec le parent récessif. Chez la progéniture, un clivage 1 est à prévoir phénotypiquement Allèle Différents états d'un gène ADN Le matériel génétique. Magasin d'information pour les plans des protéines et les horaires de production Homozygotie Chaque individu porte des allèles, s'il y a deux allèles identiques, on parle d'homozygotie Hétérozygotie Chaque individu porte des allèles, s'il y a deux allèles différents, on parle d'homozygotie

Un trait est toujours pleinement exprimé lorsque le gène apparaît Pénétration incomplète

Bien que le trait n'apparaisse pas chez tous les individus porteurs du gène, lorsqu'il apparaîtra, il sera pleinement développé

Lèvre de Habsbourg (mais a également une expressivité variable)

Expressivité L'expression quantitative d'une caractéristique est différente et dépend de divers facteurs tels que l'environnement ou le développement

Taches pie chez les chiens avec l'allèle P dominant (différence dans la migration des cellules productrices de mélanine au début du développement) Polygénie Plusieurs gènes sont impliqués dans l'expression d'un trait Polygénie additive De nombreux gènes apportent une petite contribution additive

La pigmentation de la peau chez l'homme est déterminée par 3 gènes Polygénie complémentaire

Le trait n'est développé que lorsque tous les gènes impliqués travaillent ensemble

Test Allelia avec polygénie complémentaire

Croiser les mutants homozygotes entre eux pour savoir si les mutations sont sur le même gène ou sur des gènes différents.

Deux gènes w1 et w2 sont responsables de la pigmentation bleue. 3 mutations montrent maintenant le phénotype incolore. Le test allelia peut maintenant être utilisé pour tester quelles mutations se trouvent sur le même gène. S'ils sont sur des gènes différents, la mutation ne se produit pas

Mutations de l'écarlate du cinabre et du cinébar2 dans l'épistasie de l'œil de mouche L'effet d'un gène dépend de la fonction d'un autre gène

Albinisme : dépend à la fois du gène de stockage du pigment et du gène de la pigmentation (le gène c de la biosynthèse de la mélanine, récessif, doit donc se produire dans les deux allèles pour que l'albinisme se produise.) Mutation suppressive Les effets d'une mutation dans un gène sont supprimés par une seconde mutation

Suppression des hétérodimères Mutation secondaire dans le même gène Modification de la spécificité de reconnaissance des codons

Modification La force de l'expression d'un phénotype par un gène est modifiée par la production d'un deuxième gène

Bai, couleur du pelage châtain chez les chevaux. La force de la couleur du pelage est ensuite déterminée par le gène de délution D (qu'il soit récessif ou dominant) AVANT LA LECTURE 2 Facteurs létaux Majoritairement des allèles récessifs qui sont létaux à l'état homozygote

Chat Manx (hétérozygote sans queue) Mucoviscidose, dystrophie musculaire de Duchenne Dérive méiotique Les allèles d'un gène qui altèrent la gamétogenèse se produisent avec une fréquence réduite dans la progéniture

Hémizygotie Un gène n'est présent que sur l'un des deux chromosomes parents

Gènes localisés sur les chromosomes sexuels, délétion, insertion, inactivation du chromosome X transgénique

Chez les individus femelles, la quantité de transcription sur les chromosomes X est deux fois plus élevée que chez les individus mâles. Par conséquent, au cours de l'embryogenèse précoce, l'un des deux chromosomes X est C-méthylé (corps de Barr).Ainsi, une compensation de dose se produit

Mosaïques somantiques chez les femmes comme les glandes sudoripares dans l'épiderme ou les chats calicot

Le gène d'empreinte n'est exprimé que sur un allèle parental chez tous les descendants, le second reste désactivé par méthylation. A cet effet, la méthylation est supprimée au cours de la gamétogenèse puis rétablie et reste alors héréditaire liée au sexe

Gènes qui ne contredisent Mendel que dans leur héritage sur les chromosomes sexuels

Drosophile WT et aux yeux blancs

Hérédité cytoplasmique/hérédité extrachromosomique

Les génomes des mitochondries et des chloroplastes sont presque exclusivement hérités de la mère

Si les plastes mutés se séparent dans une division cellulaire, des phénotypes panachés / panachés apparaissent

Rosalind Franklin a trouvé que l'ADN était long, hélicoïdal et mince, avec des sucres externes et des groupes phosphate James Watson et Francis Crick

Modèle de la structure de l'ADN

ADN double hélice droite Deux chaînes nucléotidiques antiparallèles fonctionnant dans des directions opposées 2 bases puriques : adénine et guanine 2 bases pyrimidiques : cytosine et thymine Appariement des bases par liaison hydrogène Possède un grand et un petit sillon, le grand sillon est plus accessible pour l'interaction avec protéines ARN principalement des structures simple brin, mais peuvent avoir des structures secondaires formées entre de courtes sections complémentaires

Complexes chromosomiques nucléoprotéiques, chez les eucaryotes généralement plusieurs chromosomes linéaires et chez les procaryotes généralement un seul chromosome circulaire Objectif : Compression de l'ADN en unités compactes, protection de l'ADN contre les dommages Distribution correcte de l'ADN aux cellules filles pendant la division cellulaire Mécanisme pour (en ) activation de l'ADN, régulation de l'activité des gènes

Se compose de deux chromatides reliées par un centromère au milieu.

Superenroulement État renversé de l'ADN Se produit alors de deux manières : 1. Rupture simple brin, rotation d'un brin

autour de l'autre brin intact et religation de la cassure du brin 2e cassure double brin, rotation des brins l'un autour de l'autre et ligature Supercoil négatif La plupart des supercoils naturels sont une rotation négative à gauche du brin inférieur au-delà du brin intact Supercoil positif à droite la rotation du brin simple inférieur au-delà du brin intact se relâche et la topoisomérase génère un superenroulement Relax uniquement : Topoisomérase I : coupe un seul brin d'ADN Topoisomérase II : coupe les deux brins tout en consommant de l'ATP

Générer : solénoïdes d'ADN gyrase Fibres d'ADN fortement compactées avec un diamètre de 30 nm méthylé, acétylé) important pour la différenciation cellulaire et la régulation des gènes

Les histones H1 condensent les nucléosomes en solénoïdes SEM INAR 3 Frederick Griffith découverte de la transformation génétique

Les bactéries Streptococcus pneumonidae S tuent les souris Steptococcus pneumonidae R sont inoffensives pour les souris

Les S inactivés par la chaleur sont inoffensifs

Là, les activités de transcription peuvent être reconnues car il y a une grande zone chromosomique décondensée là-bas

Accès expérimental simple, temps de génération court, manipulation simple, nombreux descendants. Résistant à l'inceste. Conservation peu coûteuse. Facilement examiné. Génétiquement modifiable

Drosophila Melanogaster Arabidopsis Thaliana E. coli

Éléments régulateurs au niveau de l'ADN qui régulent la transcription des gènes

Promoteur, amplificateur, silencieux

Comment la transcription d'un gène est-elle régulée

Par des éléments régulateurs (activateurs, silencieux, promoteurs) qui se trouvent devant un gène et régulent l'expression locale et temporelle

Les chromosomes holologiques sont appariés et apparaissent haloïdes.Les quatre paires de chromosomes polytènes sont liées à leur hétérochroatine centromérique

Polyploïdie Multiplication de l'ensemble chromosomique Endopolyploïdie Seuls certains tissus/cellules de l'organisme sont polyploïdes Permet une biosynthèse accrue des protéines dans précisément ce tissu

Général : Les chromosomes ne sont pas suivis par la formation de fibres fusiformes

Avec des chromosomes polytènes : La cellule passe à plusieurs reprises par la phase G1-S sans division cellulaire et noyau subséquente, c'est-à-dire que les chromosomes ne sont pas distribués aux cellules filles.Réplication partielle Seule l'euchromatine est répliquée, l'héterchromatine est moins répliquée (régulée par le suppresseur SuUR de sous-réplication Bandes Gen) Interbandes d'ADN très concentrées Inversion d'ADN moins dense dans les chromosomes polytènes

Les chromosomes polytènes forment des boucles d'inversion (superposition des chromomères et fixation de séquences homologues) délétion dans les chromosomes polytènes

Perte d'un segment chromosomique et croisement avec un ensemble de chromosomes sans perte de renflement exactement là où les chromosomes ne peuvent pas s'apparier, car ce segment ne se produit que sur un segment Hybridation in situ Séquences de bases complémentaires radiomarquées de gènes que vous souhaitez localiser Ou incorporation d'UTP radioactifs à visualiser ceux nouvellement synthétisés ARN coloration Hoechst

Groupe AB : la transférase dépend du bloc de construction N-acétylglucosamine et de l'unité galactose

Groupe 0 : pas de transférase

Les anticorps dans le sang peuvent se lier aux polysaccharides et les cellules s'agglomèrent parce que les anticorps se connectent et réticulent deux érythrocytes. Ensuite, les vaisseaux sanguins se bouchent

c'est-à-dire : le groupe 0 est un donneur universel, car il ne contient aucun antigène pouvant être lié à

Le groupe AB est un receveur universel, car il ne peut s'agglomérer avec aucun anticorps Facteur Rhésus Rh (D) + Rhésus positif : possède un autre antigène (antigène Rhus facteur D) DD Dd Rg (D) - Rhésus négatif : n'a pas d'autre antigène dd trichtomasie Trois les couleurs sont visibles : rouge, vert et bleu (polymorphisme)

Petits doigts courbés Voix chantée Pouce à double articulation Forme des cheveux Couleur des cheveux Boucle de la langue Le pool d'allèles décrit l'intégralité de toutes les variations génétiques, c'est-à-dire les allèles d'une population Fréquence des allèles Indique la fréquence à laquelle un certain allèle du pool d'allèles apparaît dans la population

Fréquence du génotype Indique la fréquence à laquelle un certain allèle du pool d'allèles se produit dans la population Polymorphisme L'apparition de variations de séquence d'ADN (allèles) dans la population Génome humain 3,14 x 10 ^ 9 pb 1 pb = 0,22 000 gènes

dont 1% de gènes codant pour des protéines

Taux d'erreur de 1 x 10 ^ -9 par nucléotide nouvellement construit

Dans le développement du zygote à l'âge adulte, il y a 2x10 ^ 14 mutations Arabidopsis thaliana 1,25 x 10 ^ 8 pb 27 000 gènes

dont 20 % sont des gènes codant pour des protéines Taille d'une protéine 500 acides aminés / 1 500 pb Semi-conservateur La double hélice de chaque cellule fille contient un ancien et un nouveau brin d'ADN synthétisé

SEM INAR 4 C-Value-Paradox Chez les eucaryotes supérieurs il n'y a pas de corrélation entre la complexité de l'organisme, le nombre de ses gènes et la taille de son génome Expérience Meselson-Stahl

Expérience pour prouver la réplication semi-conservatrice de l'ADN

Mode opératoire : E. coli est cultivé dans le milieu nutritif isotope N 15^N et transféré sur N^14. Une centrifugation en gradient de densité est ensuite réalisée

La réplication serait une réplication conservatrice :

Pourquoi avez-vous besoin de variation

Adaptation aux conditions environnementales De nouvelles espèces peuvent se développer

Développement de changements dans le génotype ou la fréquence allélique

Mutations Migration Sélection naturelle Dérive génétique

Apparition de nouvelles espèces

Variation, mutation, duplication, recombinaison Séparation graphique et isolement Effet fondateur Sélection dans des conditions environnementales locales et différence génétique Migration Divergence croissante par sélection et dérive Isolement reproductif

PRATIQUE 2

Trichomes Poils unicellulaires et ramifiés sur le limbe des plantes d'Arabidopsis Le gène clé pour le développement des trichomes est le gène GLABRA (GL1)

Les gènes codent : 1. Enzymes pour la synthèse des pigments 2. Facteurs de transcription pour les gènes de la biosynthèse pour la pigmentation

Colorants : anthocyanes, flavonoïdes, caroténoïdes ➔ Sont intégrés dans le péricarpe, l'aleurone et l'endosperme

Aleuron couche externe de grains de céréales

Les gènes R et C doivent être actifs pour que l'aleurone soit colorée (code des facteurs de transcription)

Gènes qui déterminent la composition de l'endosperme

Gène pour l'amylose : Su Si le gène Su mute (su / su), alors aucune amylose ne se développe à partir du saccharose dans l'endosperme et le grain de maïs devient ridé.

La fréquence d'apparition des recombinants est une mesure de la fréquence de recombinaison ➔ La fréquence de recombinaison est donnée en CentiMorgen Phénotypes variés chez le maïs

Formé par le transposon Ctp Si le transposon saute pendant le développement, le gène C est à nouveau activé et la pigmentation sombre est produite dans les autres cellules.

AVANT DE LIRE 4 Coloration de l'ADN par réaction de Feulgen pour distinguer l'hétérochromatine et l'euchromatine. L'hétérochromatine apparaît plus foncée L'hétérochromatine ADN fortement condensé, très pauvre en gènes avec beaucoup d'ADN répétitif, peu de gènes actifs Euchromatine ADN desserré avec de nombreux gènes actifs codant pour des protéines Cycle cellulaire Les processus dans la cellule entre une division mitotique et une nouvelle division en interphase ( Phases G1, S, G2, G) et phase M (mitose et cytokinèse) Interphase Phase G0 : Pas de synthèse, seule phase de travail, pas de préparation à la division cellulaire

G1-Pase : biosynthèse des protéines, réplication du plasma cellulaire, mise à disposition des briques constitutives de l'ADN

Réplication Duplication de l'ADN cellulaire pendant la phase S dans l'interphase. Subdivisé en initiation, élongation et terminaison d'origine de réplication / Ori

Les sections de séquence auxquelles l'initiation de la réplication commence L'ADN du réplicon entre deux ADN polymérases Oris catalysent la synthèse de l'ADN et nécessitent :

  1. Désoxyribonucléotides triphosphates (dNTP)
  2. Extrémité 3-OH libre d'un acide nucléique complémentaire
  3. La biosynthèse de la matrice d'ADN s'exécute dans la direction 5'-3' ➔ L'ADN polymérase catalyse une attaque nucléophile par le groupe 3'OH sur le premier phosphate de la nouvelle primase dNTP. Il s'agit d'une ARN polymérase spéciale qui synthétise de courtes amorces d'ARN sur Ori pour créer une extrémité 3'-OH libre pour l'ADN polymérase Fragments d'Okazaki Sur la plage en retard, la primase synthétise à plusieurs reprises de nouvelles amorces. L'ADN entre chaque amorce s'appelle un fragment d'Okazaki Remplacement de l'amorce d'ARN RNAseH : Endonucléase qui coupe les liaisons phosphodiester dans l'ARN entre les molécules hybrides ARN-ADN

L'exonucléase 5' clive le dernier nucléotide d'ARN

L'ADN polymérase comble les lacunes sur D-P-I dans les bactéries)

L'ADN ligase ferme la cassure simple brin tout en consommant de l'ATP

Dégradation de l'amorce d'ARN Pol I, réparation de l'ADN

Noyau Pol III + réplication holoenzymatique du chromosome

Réparation de l'ADN Pol IV (Din B), synthèse des lésions trans

Taux d'erreur de réplication de la synthèse des lésions trans Pol V

L'ADN polymérase fait 1 à 100 erreurs d'incorporation pour 10 ^ 4 bases

Les activités de relecture réduisent le taux d'erreur d'un facteur 100-

Enzymes de réparation post-réplicatives/réparation des mésappariements DNS réduit le taux d'un facteur de 1000 TAUX D'ERREUR FINAL DANS LES EUKARYOTS À 10 ^ - (1 mauvaise base dans un milliard de plus récent)

Fonction de correction d'erreurs intégrée à la polymérase et qui supprime les paires de bases incorrectes lors de la synthèse (fonctionne en 3'-5') complexe multiprotéique réplisome

Toutes les protéines impliquées dans la réplication à la fourche de réplication LECTURE 5 LECTURE 5 LECTURE 5 Patch-hétéroduplex Sans croisement Splice-hétéroduplex Avec croisement Modèle Meselson-Radding


Analyse modale des écoulements de fluide : un aperçu

[2] Rowley C.W. et Dawson S.T.M., "Réduction de modèle pour l'analyse et le contrôle des flux," Revue annuelle de la mécanique des fluides , Tome 49, No. 1, 2017, p. 387-417. doi : https : //doi.org/10.1146/annurev-fluid-010816-060042 CrossrefGoogle Scholar

[3] Kutz J.N., Modélisation basée sur les données et calcul scientifique : méthodes pour les systèmes complexes et Big Data , Oxford Univ. Presse, New York, 2013. Google Scholar

[4] Kutz J.N., Brunton S.L., Brunton B.W. et Proctor J.L., Décomposition en mode dynamique : modélisation de systèmes complexes basée sur les données , SIAM, Philadelphie, Pennsylvanie, 2016. Référence croiséeGoogle Scholar

[5] Theofilis V., « Instabilité linéaire globale », Revue annuelle de la mécanique des fluides , Tome 43, No. 1, 2011, p. 319-352. doi : https : //doi.org/10.1146/annurev-fluid-122109-160705 CrossrefGoogle Scholar

[6] Schmid P. J. et Henningson D. S., Stabilité et transition dans les écoulements de cisaillement , Springer, New York, 2001. Référence croiséeGoogle Scholar

[7] Taira K., « Décomposition orthogonale appropriée dans l'analyse des écoulements de fluide : 1. Introduction », Journal of Japan Society of Fluid Mechanics (Nagare) , Tome 30, No. 2, 2011, p. 115-123 (en japonais). Google Scholar

[8] Taira K., « Décomposition orthogonale appropriée dans l'analyse des écoulements de fluide : 2. Applications », Journal of Japan Society of Fluid Mechanics (Nagare) , Tome 30, No. 3, 2011, p. 263-271 (en japonais). Google Scholar

[9] Samimy M., Breuer K. S., Leal L. G. et Steen P. H. (dir.), Une galerie de mouvement fluide , Cambridge Univ. Presse, New York, 2003. Google Scholar

[10] Brown G.L. et Roshko A., « On Density Effects and Large Structures in Turbulent Mixing Layers », Journal de la mécanique des fluides , Tome 64, No. 4, 1974, pages 775-816. doi : https : //doi.org/10.1017/S002211207400190X CrossrefGoogle Scholar

[11] Strouhal V., « Sur un mode particulier de génération de sons », Annals of Physics and Chemistry (Leipzig), Série 3 , volume 241, n° 10, 1878, p. 216-251. doi : https : //doi.org/10.1002/ (ISSN) 1521-3889 CrossrefGoogle Scholar

[12] Rayleigh L., « Observations acoustiques », Magazine philosophique et Journal of Science , Tome 7, No. 42, 1879, p. 149-162. doi : https : //doi.org/10.1080/14786447908639584 CrossrefGoogle Scholar

[13] Bénard H., « Formation de Centres de Giration à L'Arrière d'un Obstacle en Mouvemènt », Comptes Rendus de l'Académie des Sciences , volume 147, 1908, pages 839-842. Google Scholar

[14] de Kármán T., « Sur le mécanisme de résistance qu'éprouve un corps en mouvement dans un liquide », Nouvelles de la Société des Sciences de Göttingen, Classe Mathématique-Physique , volume 1911, 1911, pages 509-517. Google Scholar

[15] Taneda S., « Enquête expérimentale sur les sillages derrière les cylindres et les plaques à faible nombre de Reynolds », Journal de la Société de physique du Japon , Tome 11, No. 3, 1956, p. 302-307. doi : https : //doi.org/10.1143/JPSJ.11.302 CrossrefGoogle Scholar

[16] Coutanceau M. et Bouard R., « Détermination expérimentale des caractéristiques principales de l'écoulement visqueux dans le sillage d'un cylindre circulaire en translation uniforme. Partie 1. Flux constant, " Journal de mécanique des fluides , Tome 79, No. 2, 1977, p. 231-256. doi : https : //doi.org/10.1017/S0022112077000135 CrossrefGoogle Scholar

[17] Canuto D. et Taira K., "Flux visqueux compressible bidimensionnel autour d'un cylindre circulaire," Journal de la mécanique des fluides , volume 785, déc. 2015, p. 349-371. doi : https : //doi.org/10.1017/jfm.2015.635 CrossrefGoogle Scholar

[18] par Helmholtz H., "On Discontinuous Movements of Fluids," Revue philosophique , Tome 36, No. 244, 1868, p. 337-346. Google Scholar

[19] Kelvin L., « Solutions et observations hydrocinétiques », Revue philosophique , Tome 42, No. 281, 1871, p. 362-377. Google Scholar

[20] Rosenhead L., "La formation de tourbillons à partir d'une surface de discontinuité," Actes de la Royal Society of London, Série A : Sciences mathématiques, physiques et de l'ingénierie , Tome 134, No. 823, 1931, pages 170-192. doi : https : //doi.org/10.1098/rspa.1931.0189 CrossrefGoogle Scholar

[21] Winant C. D. et Browand F. K., « Appariement de vortex : le mécanisme de croissance turbulente de la couche de mélange à un nombre de Reynolds modéré », Journal de mécanique des fluides , Tome 63, No. 2, 1974, p. 237-255. doi : https : //doi.org/10.1017/S0022112074001121 CrossrefGoogle Scholar

[22] Zaman K.B.M. Q. et Hussain A.K.M.F., « Vortex Pairing in a Circular Jet Under Controlled Excitation. Partie 1. Réponse générale des jets, " Journal de la mécanique des fluides , Tome 101, No. 3, 1980, p. 449-491. doi : https : //doi.org/10.1017/S0022112080001760 CrossrefGoogle Scholar

[23] Melander M.V., Zabusky N.J. et Mcwilliams J.C., "Symetric Vortex Merger in Two Dimensions: Causes and Conditions," Journal de la mécanique des fluides , volume 195, 1988, pages 303-340. doi : https : //doi.org/10.1017/S0022112088002435 CrossrefGoogle Scholar

[24] Bonnet JP, Delville J., Glauser MN, Antonia RA, Bisset DK, Cole DR, Fiedler HE, Garem JH, Hilberg D., Jeong J., Kevlahan NKR, Ukeiley LS et Vincendeaux E., « Collaborative Testing of Méthodes d'identification de structure de Foucault dans les écoulements de cisaillement turbulent libre, " Expériences dans les fluides , Tome 25, No. 3, 1998, p. 197-225. doi : https : //doi.org/10.1007/s003480050224 CrossrefGoogle Scholar

[25] Taira K. et Colonius T., "Flux tridimensionnels autour d'ailes plates à faible rapport d'aspect à faible nombre de Reynolds," Journal de la mécanique des fluides , volume 623, 2009, p. 187-207. doi : https : //doi.org/10.1017/S0022112008005314 CrossrefGoogle Scholar

[26] Colonius T. et Taira K., "Une méthode de frontière immergée rapide utilisant une approche d'espace nul et des conditions de frontière de champ lointain multi-domaines," Méthodes informatiques en mécanique appliquée et ingénierie , volume 197, nos. 25-28, 2008, p. 2131-2146. doi : https : //doi.org/10.1016/j.cma.2007.08.014 CrossrefGoogle Scholar

[27] Lumley J.L., "La structure des écoulements turbulents non homogènes," Actes du colloque international sur la structure à petite échelle de l'atmosphère et son influence sur la propagation des ondes radio , édité par Yaglam A. M. et Tatarsky V. I., Doklady Akademii Nauk SSSR, Nauka, Moscou, 1967. Google Scholar

[28] Sirovich L., "Turbulence et dynamique des structures cohérentes, parties I – III," Trimestriel de Mathématiques Appliquées , tome 45, no. 3, 1987, pages 561-571. doi : https : //doi.org/10.1090/qam/1987-45-03 CrossrefGoogle Scholar

[29] Trefethen L. N. et Bau D., Algèbre linéaire numérique , SIAM, Philadelphie, Pennsylvanie, 1997. Référence croiséeGoogle Scholar

[30] Horn R. A. et Johnson C. R., Analyse matricielle , Cambridge Univ. Presse, New York, 1985. CrossrefGoogle Scholar

[31] Golub G. H. et Loan C. F. V., Calculs matriciels , 3e éd., Johns Hopkins Univ. Press, Baltimore, Maryland, 1996. Google Scholar

[32] Saad Y., Méthodes numériques pour les problèmes de grandes valeurs propres , 2e éd., SIAM, Philadelphie, Pennsylvanie, 2011. Référence croiséeGoogle Scholar

[33] Trefethen L. N. et Embree M., Spectres et pseudospectres , Princeton Univ. Presse, Princeton, New Jersey, 2005. CrossrefGoogle Scholar

[34] Drazin P. G. et Reid W. H., Stabilité hydrodynamique , Cambridge Univ. Presse, New York, 1981. Google Scholar

[35] Trefethen L.N., Trefethen A.E., Reddy S.C. et Driscoll T.A., "Hydrodynamic Stability Without Eigenvalues," Science , volume 261, n° 5121, 1993, pages 578-584. doi : https : //doi.org/10.1126/science.261.5121.578 CrossrefGoogle Scholar

[36] Schmid P. J., « Théorie de la stabilité non modale », Revue annuelle de la mécanique des fluides , Tome 39, No. 1, 2007, p. 129-162. doi : https : //doi.org/10.1146/annurev.fluid.38.050304.092139 CrossrefGoogle Scholar

[37] Eckart C. et Young G., "L'approximation d'une matrice par une autre de rang inférieur," Psychométrie , Tome 1, No. 3, 1936, p. 211-218. doi : https : //doi.org/10.1007/BF02288367 CrossrefGoogle Scholar

[38] Anderson E., Bai Z., Bishop C., Blackford L.S., Demmel J., Dongarra J., Croz J.D., Greenbaum A., Hammarling S., McKenney A. et Sorensen D., Guide d'utilisation LAPACK , SIAM, Philadelphie, Pennsylvanie, 1999. CrossrefGoogle Scholar

[39] Blackford LS, Choi J., Cleary A., D'Azevedo E., Demmel J., Dhillon I., Dongarra J., Hammarling S., Henry G., Petitet A., Stanley K., Walker D . et Whaley RC, Guide d'utilisation de ScaLAPACK , SIAM, Philadelphie, Pennsylvanie, 1997. CrossrefGoogle Scholar

[40] Lehoucq R.B., Sorensen D.C. et Yang C., Guide de l'utilisateur d'ARPACK : solution des problèmes de valeurs propres à grande échelle avec des méthodes d'Arnoldi implicitement redémarrées , SIAM, Philadelphie, Pennsylvanie, 1998. Référence croiséeGoogle Scholar

[41] Trefethen L. N., « Calcul des pseudospectres », Acta Numerica , volume 8, janvier 1999, pages 247-295. doi : https : //doi.org/10.1017/S0962492900002932 CrossrefGoogle Scholar

[42] Higham D.J. et Trefethen L.N., « Stiffness of ODEs », BIT Mathématiques numériques , Tome 33, No. 2, 1993, p. 285-303. doi : https : //doi.org/10.1007/BF01989751 CrossrefGoogle Scholar

[43] Karhunen K., « Sur la théorie spectrale des processus stochastiques », Annales Academiae Scientiarum Fennicae , volume 37, 1946, pages 1-7. Google Scholar

[44] Loève M., Théorie des probabilités , D. Van Nostrand, Princeton, NJ, 1955. Google Scholar

[45] Berkooz G., Holmes P. et Lumley J.L., "The Proper Orthogonal Decomposition in the Analysis of Turbulent Flows," Revue annuelle de la mécanique des fluides , Tome 25, No. 1, 1993, pages 539-575. doi : https : //doi.org/10.1146/annurev.fl.25.010193.002543 CrossrefGoogle Scholar

[46] Cordier L. et Bergmann M., « Proper Orthogonal Decomposition : An Overview », Série de conférences 2002-04, 2003-03 et 2008-01 sur le post-traitement des données expérimentales et numériques, Von Karman Institute for Fluid Dynamics 2008 , VKI, 2008, p. 46. ​​Google Scholar

[47] Herzog S., « La structure à grande échelle dans la région proche de la paroi de l'écoulement turbulent des tuyaux », Ph.D. Thèse, Cornell Univ. , Ithaque, NY, 1986. Google Scholar

[48] ​​Aubry N., Holmes P., Lumley J.L. et Stone E., "The Dynamics of Coherent Structures in the Wall Region of a Turbulent Boundary Layer," Journal de la mécanique des fluides , volume 192, juillet 1988, p. 115-173. doi : https : //doi.org/10.1017/S0022112088001818 CrossrefGoogle Scholar

[49] Moin P. et Kim J., « Investigation numérique de l'écoulement du canal turbulent », Journal de mécanique des fluides , volume 118, mai 1982, pages 341-377. doi : https : //doi.org/10.1017/S0022112082001116 CrossrefGoogle Scholar

[50] Glauser M. N. et George W. K., "Une décomposition orthogonale de la couche de mélange de jets axisymétriques utilisant des mesures de vitesse de fil croisé," Symposium sur les écoulements cisaillés turbulents , Toulouse, 1987. Google Scholar

[51] Ukeiley L., Glauser M. et Wick D., "Évolution en aval des fonctions propres de décomposition orthogonale appropriées dans un mélangeur lobé," Journal de l'AIAA , Vol.31, No. 8, 1993, pages 1392-1397. doi : https : //doi.org/10.2514/3.11787 LienGoogle Scholar

[52] Holmes P., Lumley J.L., Berkooz G. et Rowley C., Turbulence, structures cohérentes, systèmes dynamiques et symétrie , 2e éd., Cambridge Univ. Press, Cambridge, Royaume-Uni, 2012. Google Scholar

[53] Algazi V. et Sakrison D., "Sur l'optimalité de l'expansion Karhunen-Loeve," Transactions IEEE sur la théorie de l'information , Tome 15, No. 2, 1969, pages 319-321. Référence croiséeGoogle Scholar

[54] Noack B. R., Morzynski M. et Tadmor G. (dir.), Modélisation à ordre réduit pour le contrôle de flux , Springer, New York, 2011. CrossrefGoogle Scholar

[55] Ukeiley L., Cordier L., Manceau R., Delville J., Glauser M. et Bonnet J.P., « Examination of Large-Scale Structures in a Turbulent Plane Mixing Layer. Partie 2. Modèle de systèmes dynamiques, " Journal de mécanique des fluides , volume 441, août 2001, pages 67-108. doi : https : //doi.org/10.1017/S0022112001004803 CrossrefGoogle Scholar

[56] Noack B. R., Afanasiev K., Morzynski M., Tadmor G. et Thiele F., « Une hiérarchie de modèles de faible dimension pour le sillage des cylindres transitoire et post-transitoire » Journal de mécanique des fluides , volume 497, déc. 2003, p. 335-363. doi : https : //doi.org/10.1017/S0022112003006694 CrossrefGoogle Scholar

[57] Noack B. R., Papas P. et Monkewitz P. A., « The Need for a Pressure-Term Representation in Empirical Galerkin Models of Incompressible Shear Flows » Journal de la mécanique des fluides , volume 523, janvier 2005, pages 339-365. doi : https : //doi.org/10.1017/S0022112004002149 CrossrefGoogle Scholar

[58] Rowley C. W., Colonius T. et Murray R. M., "Model Reduction for Compressible Flows Using POD and Galerkin Projection," Physique D , volume 189, nos. 1-2, 2004, p. 115-129. doi : https : //doi.org/10.1016/j.physd.2003.03.001 CrossrefGoogle Scholar

[59] Nair A. G., Taira K. et Brunton S. L., "Oscillator Network Based Control of Unsteady Fluid Flows," 20e Congrès mondial de l'IFAC , Papier 4192, Toulouse, juillet 2017. Google Scholar

[60] Glavaški S., Marsden J. E. et Murray R. M., « Model Reduction, Centering, and the Karhunen – Loeve Expansion », Conférence IEEE sur la décision et le contrôle , IEEE Publ., Piscataway, NJ, 1998. doi : https://doi.org/10.1109/CDC.1998.758639 Google Scholar

[61] Noack B. R., « Des instantanés aux extensions de modèle - Combler les faibles résidus et les fréquences pures », Journal de la mécanique des fluides , volume 802, sept. 2016, p. 1-4. doi : https : //doi.org/10.1017/jfm.2016.416 CrossrefGoogle Scholar

[62] Le juge Lumley, Outils stochastiques en turbulence , Academic Press, New York, 1970. Google Scholar

[63] George W. K., "Insight into the Dynamics of Coherent Structures from a Proper Orthogonal Decomposition," Turbulence près de la paroi , édité par Kline S. et Afghan N., Hemisphere, New York, 1988. Google Scholar

[64] Citriniti J. H. et George W. K., "Reconstruction du champ de vitesse global dans la couche de mélange axisymétrique utilisant la décomposition orthogonale appropriée," Journal de la mécanique des fluides , volume 418, septembre 2000, pages 137-166. doi : https : //doi.org/10.1017/S0022112000001087 CrossrefGoogle Scholar

[65] Picard C. et Delville J., "Pressure Velocity Coupling in a Subsonic Round Jet", Journal international de la chaleur et de l'écoulement des fluides , Tome 21, No. 3, 2000, p. 359-364. doi : https : //doi.org/10.1016/S0142-727X (00) 00021-7 CrossrefGoogle Scholar

[66] Suzuki T. et Colonius T., "Ondes d'instabilité dans un jet rond subsonique détectées à l'aide d'un réseau de microphones à champ proche", Journal de la mécanique des fluides , Volume 565, No. 1, 2006, p. 197-226. doi : https : //doi.org/10.1017/S0022112006001613 CrossrefGoogle Scholar

[67] Gudmundsson K. et Colonius T., "Modèles d'ondes d'instabilité pour les fluctuations de champ proche des jets turbulents," Journal de la mécanique des fluides , volume 689, déc. 2011, p. 97-128. doi : https : //doi.org/10.1017/jfm.2011.401 CrossrefGoogle Scholar

[68] Schmidt O., Towne A., Colonius T., Cavalieri A., Jordan P. et Brès G., "Wavepackets and Trapped Acoustic Modes in a Mach 0.9 Turbulent Jet: A Global Stability Analysis," Journal de la mécanique des fluides , volume 825, août 2017, pp. 1153-1181. doi : https : //doi.org/10.1017/jfm.2017.407 CrossrefGoogle Scholar

[69] Towne A., Schmidt O. T. et Colonius T., "Spectral Proper Orthogonal Decomposition and Its Relationship to Dynamic Mode Decomposition and Resolvent Analysis," Journal de la mécanique des fluides (en revue). Google Scholar

[70] Welch P., « L'utilisation de la transformée de Fourier rapide pour l'estimation des spectres de puissance : une méthode basée sur une moyenne temporelle sur des périodogrammes courts et modifiés » Transactions IEEE sur l'audio et l'électroacoustique , Tome 15, No. 2, 1967, p. 70-73. doi : https : //doi.org/10.1109/TAU.1967.1161901 CrossrefGoogle Scholar

[71] Sieber M., Paschereit C. O. et Oberleithner K., « Spectral Proper Orthogonal Decomposition », Journal de la mécanique des fluides , volume 792, avril 2016, p. 798-828. doi : https : //doi.org/10.1017/jfm.2016.103 CrossrefGoogle Scholar

[72] Munday P.M. et Taira K., "Wall-Normal Vorticity Injection in Separation Control of NACA 0012 Airfoil", AIAA Paper 2014-2685, 2014. Google Scholar

[73] Kajishima T. et Taira K., Dynamique des fluides numérique : écoulements turbulents incompressibles , Springer, New York, 2017. CrossrefGoogle Scholar

[74] Munday P.M. et Taira K., « Quantifying Wall-Normal and Angular Momentum Injections in Airfoil Separation Control », Journal de l'AIAA (en revue). Google Scholar

[75] Murray N., Sällström E. et Ukeiley L., "Properties of Subsonic Open Cavity Flow Fields," Physique des fluides , Tome 21, No. 9, 2009, Papier 095103. doi: https: //doi.org/10.1063/1.3210772 CrossrefGoogle Scholar

[76] Rowley C. W., « Réduction de modèle pour les fluides utilisant une décomposition orthogonale équilibrée et appropriée », Journal international de la bifurcation et du chaos , Tome 15, No. 3, 2005, p. 997-1013. doi : https : //doi.org/10.1142/S0218127405012429 CrossrefGoogle Scholar

[77] Camphouse R.C., Myatt J.H., Schmit R.F., Glauser M.N., Ausseur J.M., Andino M.Y. et Wallace R.D., « A Snapshot Decomposition Method for Reduced Order Modeling and Boundary Feedback Control », AIAA Paper 2008-4195, 2008. LienGoogle Scholar

[78] Jørgensen B. H., Sørensen J. N. et Brøns M., « Modélisation à basse dimension d'un écoulement cavitaire entraîné avec deux paramètres libres », Dynamique des fluides théorique et numérique , Tome 16, No. 4, 2003, p. 299-317. doi : https : //doi.org/10.1007/s00162-002-0082-9 CrossrefGoogle Scholar

[79] del Sastre P.G. et Bermejo R., "The POD Technique for Computing Bifurcation Diagrams: A Comparison Among Different Models in Fluids," Mathématiques numériques et applications avancées , édité par de Castro A. B., Gómez D., Quintela P. et Salgado P., Springer, Berlin, 2006, pp. 880-888. CrossrefGoogle Scholar

[80] Gordeyev S. et Thomas F. O., "A Temporal Proper Decomposition (TPOD) for Closed-Loop Flow Control," Expériences dans les fluides , Tome 54, No. 3, 2013, Paper 1477. doi: https: //doi.org/10.1007/s00348-013-1477-7 CrossrefGoogle Scholar

[81] Gordeyev S., De Lucca N., Jumper E., Hird K., Juliano TJ, Gregory JW, Thordahl J. et Wittich DJ, « Comparison of Unsteady Pressure Fields on Turrets with Different Surface Features Using Pressure Sensitive Paint, " Expériences dans les fluides , tome 55, no. 1, 2014, papier 1661. doi: https: //doi.org/10.1007/s00348-013-1661-9 CrossrefGoogle Scholar

[82] Towne A., Colonius T., Jordan P., Cavalieri A.V. et Brès G.A., "Forçage stochastique et non linéaire des paquets d'ondes dans un jet Mach 0.9," 21ème Conférence Aéroacoustique AIAA / CEAS , AIAA Paper 2015-2217, 2015. LienGoogle Scholar

[83] Semeraro O., Jaunet V., Jordan P., Cavalieri A. V. G. et Lesshracht L., "Forçage optimal stochastique et harmonique dans les jets subsoniques," 22ème Conférence Aéroacoustique AIAA / CEAS , AIAA Paper 2016-2935, 2016. LienGoogle Scholar

[84] Samimy M., Debiasi M., Caraballo E., Serrani A., Yuan X., Little J. et Myatt J.H., « Contrôle par rétroaction des flux de cavité subsonique à l'aide de modèles à ordre réduit » Journal de la mécanique des fluides , volume 579, mai 2007, pages 315-346. doi : https : //doi.org/10.1017/S0022112007005204 CrossrefGoogle Scholar

[85] Kaiser E., Noack BR, Cordier L., Spohn A., Segond M., Abel M., Daviller G., Osth J., Krajnović S. et Niven RK, « Cluster-Based Reduced-Order Modeling of une couche de mélange, " Journal de la mécanique des fluides , volume 754, sept. 2014, pp. 365-414. doi : https : //doi.org/10.1017/jfm.2014.355 CrossrefGoogle Scholar

[86] Moore B. C., « Analyse en composantes principales dans les systèmes linéaires : contrôlabilité, observabilité et réduction de modèle » Transactions IEEE sur le contrôle automatique , Tome 26, No. 1, 1981, p. 17-32. doi : https : //doi.org/10.1109/TAC.1981.1102568 CrossrefGoogle Scholar

[87] Juang J.-N. et Pappa R. S., « Un algorithme de réalisation du système Eigenen pour l'identification des paramètres modaux et la réduction du modèle », Journal de guidage, de contrôle et de dynamique , Tome 8, No. 5, 1985, pages 620-627. doi : https : //doi.org/10.2514/3.20031 LienGoogle Scholar

[88] Ma Z., Ahuja S. et Rowley C. W., "Modèles à ordre réduit pour le contrôle des fluides à l'aide de l'algorithme de réalisation du système Eigenen," Dynamique des fluides théorique et numérique , Tome 25, No. 1, 2009, p. 233-247. Google Scholar

[89] Willcox K. et Peraire J., « Réduction de modèle équilibrée via la décomposition orthogonale appropriée », Journal de l'AIAA , Tome 40, No. 11, 2002, p. 2323-2330. doi : https : //doi.org/10.2514/2.1570 LienGoogle Scholar

[90] Ilak M. et Rowley C. W., « Modélisation de l'écoulement du canal de transition à l'aide d'une décomposition orthogonale équilibrée et appropriée », Physique des fluides , Tome 20, No. 3, 2008, Papier 034103. doi: https: //doi.org/10.1063/1.2840197 CrossrefGoogle Scholar

[91] Lall S., Marsden J. E. et Glavaški S., "A Subspace Approach to Balanced Truncation for Model Reduction of Nonlinear Control Systems," Journal international de contrôle robuste et non linéaire , Tome 12, No. 6, 2002, p. 519-535. doi : https : //doi.org/10.1002/ (ISSN) 1099-1239 CrossrefGoogle Scholar

[92] Ilak M., Bagheri S., Brandt L., Rowley C. W. et Henningson D. S., "Réduction de modèle de l'équation de Ginzburg-Landau complexe non linéaire," Revue SIAM sur les systèmes dynamiques appliqués , Tome 9, No. 4, 2010, p. 1284-1302. doi : https : //doi.org/10.1137/100787350 CrossrefGoogle Scholar

[93] Ahuja S. et Rowley C. W., « Contrôle par rétroaction d'états stables instables d'écoulement au-delà d'une plaque plate à l'aide d'estimateurs d'ordre réduit », Journal de la mécanique des fluides , volume 645, février 2010, p. 447-478. doi : https : //doi.org/10.1017/S0022112009992655 CrossrefGoogle Scholar

[94] Barbagallo A., Sipp D. et Schmid P. J., "Contrôle en boucle fermée d'un écoulement à cavité ouverte à l'aide de modèles à ordre réduit", Journal de la mécanique des fluides , volume 641, déc. 2009, p. 1-50. doi : https : //doi.org/10.1017/S0022112009991418 CrossrefGoogle Scholar

[95] Bagheri S., Brandt L. et Henningson D. S., « Analyse d'entrée-sortie, réduction de modèle et contrôle de la couche limite de plaque plate », Journal de la mécanique des fluides , volume 620, février 2009, p. 263-298. doi : https : //doi.org/10.1017/S0022112008004394 CrossrefGoogle Scholar

[96] Semeraro O., Bagheri S., Brandt L. et Henningson D.S., « Contrôle par rétroaction des perturbations optimales tridimensionnelles à l'aide de modèles à ordre réduit » Journal de la mécanique des fluides , volume 677, juin 2011, p. 63-102. doi : https : //doi.org/10.1017/S0022112011000620 CrossrefGoogle Scholar

[97] Semeraro O., Bagheri S., Brandt L. et Henningson D.S., "Transition Delay in a Boundary Layer Flow Using Active Control," Journal de la mécanique des fluides , volume 731, sept. 2013, p. 288-311. doi : https : //doi.org/10.1017/jfm.2013.299 CrossrefGoogle Scholar

[98] Flinois T.L.B., Morgans A.S. et Schmid P.J., "Projection-Free Approximate Balanced Truncation of Large Unstable Systems," Examen physique E. , Volume 92, No. 2, août 2015, article 023012. doi : https : //doi.org/10.1103/PhysRevE.92.023012 CrossrefGoogle Scholar

[99] Dergham G., Sipp D., Robinet J.-C. et Barbagallo A., « Réduction de modèle pour les fluides à l'aide d'instantanés fréquents », Physique des fluides , Tome 23, No. 6, 2011, papier 064101. doi : https : //doi.org/10.1063/1.3590732 CrossrefGoogle Scholar

[100] Tu J. H. et Rowley C. W., "Un algorithme amélioré pour un POD équilibré grâce à un traitement analytique des queues de réponse impulsionnelle," Journal de physique computationnelle , Vol. 231, No. 16, 2012, pages 5317-5333. doi : https : //doi.org/10.1016/j.jcp.2012.04.023 CrossrefGoogle Scholar

[101] Yu D. et Chakravorty S., « Une technique de décomposition orthogonale appropriée et aléatoire », 2015 American Control Conference (ACC) , IEEE Publ., Piscataway, NJ, 2015, pp. 1137-1142. CrossrefGoogle Scholar

[102] Halko N., Martinsson P.-G. et Tropp J.A., "Finding Structure with Randomness: Probabilistic Algorithms for Constructing Approximate Matrix Decompositions," Revue SIAM , tome 53, no. 2, 2011, p. 217-288. doi : https : //doi.org/10.1137/090771806 CrossrefGoogle Scholar

[103] Schmid P. J. et Sesterhenn J., "Dynamic Mode Decomposition of Numerical and Experimental Data," 61e réunion annuelle de la division APS de la dynamique des fluides , American Physical Soc., College Park, MD, 2008. Google Scholar

[104] Schmid P. J., "Dynamic Mode Decomposition of Numerical and Experimental Data," Journal de la mécanique des fluides , volume 656, août 2010, p. 5-28. doi : https : //doi.org/10.1017/S0022112010001217 CrossrefGoogle Scholar

[105] Rowley C. W., Mezić I., Bagheri S., Schlatter P. et Henningson D. S., « Analyse spectrale des flux non linéaires » Journal de la mécanique des fluides , Vol.641, No. 1, 2009, p. 115-127. doi : https : //doi.org/10.1017/S0022112009992059 CrossrefGoogle Scholar

[106] Mezić I., « Analyse des écoulements de fluide via les propriétés spectrales de l'opérateur de Koopman », Revue annuelle de la mécanique des fluides , tome 45, no. 1, 2013, p. 357-378. doi : https : //doi.org/10.1146/annurev-fluid-011212-140652 CrossrefGoogle Scholar

[107] Tu J. H., Rowley C. W., Luchtenburg D. M., Brunton S. L. et Kutz J. N., "On Dynamic Mode Decomposition: Theory and Applications," Journal of Computational Dynamics , Tome 1, No. 2, 2014, p. 391-421. doi : https : //doi.org/10.3934/jcd CrossrefGoogle Scholar

[108] Chen K. K., Tu J. H. et Rowley C. W., "Variants of Dynamic Mode Decomposition: Boundary Condition, Koopman, and Fourier Analyzes," Journal de la science non linéaire , Tome 22, No. 6, 2012, p. 887-915. doi : https : //doi.org/10.1007/s00332-012-9130-9 CrossrefGoogle Scholar

[109] Mann J. et Kutz J.N., "Dynamic Mode Decomposition for Financial Trading Strategies," Finance quantitative , Tome 16, No. 11, 2016, p. 1643-1655. CrossrefGoogle Scholar

[110] Grosek J. et Kutz J.N., « Dynamic Mode Decomposition for Real-Time Background / Foreground Separation in Video », 2014. Google Scholar

[111] Kutz J.N., Grosek J. et Brunton S.L., "Dynamic Mode Decomposition for Robust PCA with Applications to Foreground / Background Subtraction in Video Streams and Multi-Resolution Analysis," Manuel du CRC sur la décomposition matricielle robuste à faible rang et à faible densité : applications dans le traitement de l'image et de la vidéo , édité par Bouwmans T., CRC Press, Boca Raton, FL, 2015. Google Scholar

[112] Erichson N. B. et Donovan C., « Décomposition en mode dynamique de faible rang aléatoire pour la détection de mouvement », Vision par ordinateur et compréhension de l'image , volume 146, mai 2016, p. 40-50. doi : https : //doi.org/10.1016/j.cviu.2016.02.005 CrossrefGoogle Scholar

[113] Proctor J.L. et Eckhoff P.A., « Discovering Dynamic Patterns from Infectious Disease Data Using Dynamic Mode Decomposition », Santé internationale , Tome 7, No. 2, 2015, p. 139-145. doi : https : //doi.org/10.1093/inthealth/ihv009 CrossrefGoogle Scholar

[114] Berger E., Sastuba M., Vogt D., Jung B. et Amor H. B., "Estimation of Perturbations in Robotic Behavior Using Dynamic Mode Decomposition," Journal de robotique avancée , Tome 29, No. 5, 2015, p. 331–343. doi : https : //doi.org/10.1080/01691864.2014.981292 CrossrefGoogle Scholar

[115] Brunton B. W., Johnson L. A., Ojemann J. G. et Kutz J. N., "Extracting Spatial - Temporal Coherent Patterns in Large-Scale Neural Recordings Using Dynamic Mode Decomposition," Journal des méthodes de neurosciences , volume 258, janvier 2016, p. 1-15. doi : https : //doi.org/10.1016/j.jneumeth.2015.10.010 CrossrefGoogle Scholar

[116] Hemati M.S., Williams M O. et Rowley C. W., "Dynamic Mode Decomposition for Large and Streaming Datasets," Physique des fluides , Tome 26, No. 11, 2014, papier 111701. doi: https: //doi.org/10.1063/1.4901016 CrossrefGoogle Scholar

[117] Belson B. A., Tu J. H. et Rowley C. W., « A Parallelized Model Reduction Library » Transactions ACM sur un logiciel mathématique , Tome 40, No. 4, juin 2014, article 30. CrossrefGoogle Scholar

[118] Wynn A., Pearson D. S., Ganapathisubramani B. et Goulart P. J., « Décomposition en mode optimal pour les écoulements instables », Journal de la mécanique des fluides , volume 733, oct. 2013, p. 473-503. doi : https : //doi.org/10.1017/jfm.2013.426 CrossrefGoogle Scholar

[119] Jovanović M.R., Schmid P.J. et Nichols J.W., « Sparsity-Promoting Dynamic Mode Decomposition », Physique des fluides , Tome 26, No. 2, 2014, Papier 024103. CrossrefGoogle Scholar

[120] Tu J.H., Rowley C.W., Kutz J.N. et Shang J.K., « Analyse spectrale des écoulements de fluides à l'aide de données PIV à taux inférieur à Nyquist », Expériences dans les fluides , tome 55, no. 9, 2014, p. 1-13. doi : https : //doi.org/10.1007/s00348-014-1805-6 CrossrefGoogle Scholar

[121] Brunton S.L., Proctor J.L., Tu J.H. et Kutz J.N., "Compressed Sensing and Dynamic Mode Decomposition," Journal of Computational Dynamics , Tome 2, No. 2, 2015, p. 165-191. Google Scholar

[122] Gueniat F., Mathelin L. et Pastur L., « Une approche de décomposition en mode dynamique pour les systèmes larges et arbitrairement échantillonnés », Physique des fluides , Tome 27, No. 2, 2015, Papier 025113. doi: https: //doi.org/10.1063/1.4908073 CrossrefGoogle Scholar

[123] Erichson N. B., Brunton S. L. et Kutz J. N., "Compressed Dynamic Mode Decomposition for Real-Time Object Detection," Journal de traitement d'images en temps réel , novembre 2016. doi : https://doi.org/10.1007/s11554-016-0655-2. CrossrefGoogle Scholar

[124] Proctor J.L., Brunton S.L. et Kutz J.N., "Dynamic Mode Decomposition with Control," Revue SIAM sur les systèmes dynamiques appliqués , Tome 15, No. 1, 2016, p. 142-161.doi : https : //doi.org/10.1137/15M1013857 CrossrefGoogle Scholar

[125] Williams M. O., Kevrekidis I. G. et Rowley C. W., "A Data-Driven Approximation of the Koopman Operator: Extending Dynamic Mode Decomposition," Journal de la science non linéaire , Tome 25, No. 6, 2015, p. 1307-1346. CrossrefGoogle Scholar

[126] Williams M. O., Rowley C. W., Mezić I. et Kevrekidis I. G., "Data Fusion via Intrinsic Dynamic Variables: An Application of Data-Driven Koopman Spectral Analysis," EPL (Lettres Europhysiques) , Tome 109, No. 4, 2015, Paper 40007. doi: https: //doi.org/10.1209/0295-5075/109/40007 CrossrefGoogle Scholar

[127] Duke D., Soria J. et Honnery D., "An Error Analysis of the Dynamic Mode Decomposition," Expériences dans les fluides , Tome 52, No. 2, 2012, p. 529-542. doi : https : //doi.org/10.1007/s00348-011-1235-7 CrossrefGoogle Scholar

[128] Dawson S. T. M., Hemati M. S., Williams M. O. et Rowley C. W., « Characterizing and Correcting for the Effect of Sensor Noise in the Dynamic Mode Decomposition » Expériences dans les fluides , Tome 57, No. 3, 2016, p. 1-19. doi : https : //doi.org/10.1007/s00348-016-2127-7 CrossrefGoogle Scholar

[129] Bagheri S., « Effets du bruit faible sur les écoulements oscillants : lier le facteur de qualité, les modes Floquet et le spectre Koopman » Physique des fluides , Tome 26, No. 9, 2014, papier 094104. doi: https: //doi.org/10.1063/1.4895898 CrossrefGoogle Scholar

[130] Hemati M.S., Rowley C.W., Deem E.A. et Cattafesta L.N., « De-Biasing the Dynamic Mode Decomposition for Applied Koopman Spectral Analysis of Noisy Datasets » Dynamique des fluides théorique et numérique , Vol.31, No. 4, août 2017, p. 349-368. doi : https://doi.org/10.1007/s00162-017-0432-2. CrossrefGoogle Scholar

[131] Noack B. R., Stankiewicz W., Morzyński M. et Schmid P. J., « Décomposition en mode dynamique récursif d'un écoulement de sillage de cylindre transitoire et post-transitoire », Journal de la mécanique des fluides , volume 809, déc. 2016, p. 843-872. doi : https : //doi.org/10.1017/jfm.2016.678 CrossrefGoogle Scholar

[132] Kutz J.N., Fu X. et Brunton S.L., "Multi-Resolution Dynamic Mode Decomposition," Revue SIAM sur les systèmes dynamiques appliqués , Tome 15, No. 2, 2016, p. 713-735. doi : https : //doi.org/10.1137/15M1023543 CrossrefGoogle Scholar

[133] Brunton S.L., Brunton B.W., Proctor J.L., Kaiser E. et Kutz J.N., "Chaos as an Intermittently Forced Linear System," Communication Nature , volume 8, mai 2017, article 19. CrossrefGoogle Scholar

[134] Tu J. H., « Décomposition en mode dynamique : théorie et applications », Ph.D. Thèse, Princeton Univ. , Princeton, New Jersey, 2013. Google Scholar

[135] Holmes P. et Guckenheimer J., Oscillations non linéaires, systèmes dynamiques et bifurcations de champs vectoriels , Volume 42, Sciences mathématiques appliquées, Springer-Verlag, Berlin, 1983. Google Scholar

[136] Koopman B. O., « Systèmes hamiltoniens et transformation dans l'espace de Hilbert », Actes de l'Académie nationale des sciences , Tome 17, No. 5, 1931, p. 315-318. doi : https : //doi.org/10.1073/pnas.17.5.315 CrossrefGoogle Scholar

[137] Mezić I., « Propriétés spectrales des systèmes dynamiques, réduction de modèle et décompositions », Dynamique non linéaire , Tome 41, Nos. 1-3, 2005, p. 309-325. CrossrefGoogle Scholar

[138] Budišić M., Mohr R. et Mezić I., « Applied Koopmanism », Chaos : un journal interdisciplinaire de science non linéaire , Tome 22, No. 4, 2012, Papier 047510. CrossrefGoogle Scholar

[139] Kevrekidis I. G., Gear C. W., Hyman J. M., Kevrekidis P. G., Runborg O. et Theodoropoulos C., "Equation-Free, Coarse-Grained Multiscale Computation: Enabling Microscopic Simulators to Perform System-Level Analysis," Communications en sciences mathématiques , Tome 1, No. 4, 2003, p. 715-762. doi : https : //doi.org/10.4310/CMS.2003.v1.n4.a5 CrossrefGoogle Scholar

[140] Giannakis D., « Décomposition spectrale axée sur les données et prévision des systèmes dynamiques ergodiques », 2015. Google Scholar

[141] Kaiser E., Kutz J.N. et Brunton S.L., "Data-Driven Discovery of Koopman Eigenfunctions for Control," Automatique , 2017 (en cours de révision). Google Scholar

[142] Brunton S. L., Brunton B. W., Proctor J. L. et Kutz J. N., "Koopman Observable Subspaces and Finite Linear Representations of Nonlinear Dynamical Systems for Control," PLoS UN , Tome 11, No. 2, 2016, papier e0150171. doi : https : //doi.org/10.1371/journal.pone.0150171 CrossrefGoogle Scholar

[143] Bagheri S., "Décomposition en mode Koopman du sillage du cylindre," Journal de la mécanique des fluides , volume 726, juillet 2013, p. 596-623. doi : https : //doi.org/10.1017/jfm.2013.249 CrossrefGoogle Scholar

[144] Gaspard P., Nicolis G., Provata A. et Tasaki S., « Spectral Signature of the Pitchfork Bifurcation : Liouville Equation Approach », Examen physique E. , Tome 51, No. 1, 1995, p. 74-94. doi : https : //doi.org/10.1103/PhysRevE.51.74 CrossrefGoogle Scholar

[145] Susuki Y. et Mezic I., « Modes de Koopman non linéaires et identification de la cohérence des dynamiques de swing couplées », Transactions IEEE sur les systèmes d'alimentation , Tome 26, No. 4, 2011, pages 1894-1904. doi : https : //doi.org/10.1109/TPWRS.2010.2103369 CrossrefGoogle Scholar

[146] Susuki Y. et Mezic I., « Modes non linéaires de Koopman et un précurseur des instabilités d'oscillation du système d'alimentation », Transactions IEEE sur les systèmes d'alimentation , Tome 27, No. 3, 2012, p. 1182-1191. doi : https : //doi.org/10.1109/TPWRS.2012.2183625 CrossrefGoogle Scholar

[147] Brunton S.L., Proctor J.L. et Kutz J.N., « Découvrir les équations de gouvernance à partir de données par l'identification parcimonieuse de systèmes dynamiques non linéaires » Actes de l'Académie nationale des sciences , tome 113, no. 15, 2016, pages 3932-3937. doi : https : //doi.org/10.1073/pnas.1517384113 CrossrefGoogle Scholar

[148] Arbabi H. et Mezić I., « Théorie ergodique, décomposition en mode dynamique et calcul des propriétés spectrales de l'opérateur de Koopman », 2016. Google Scholar

[149] Juniper M. P., Hanifi A. et Theofilis V., « Théorie de la stabilité modale », Examen de la mécanique appliquée , Tome 66, No. 2, 2014, article 024804. doi : https : //doi.org/10.1115/1.4026604 Google Scholar

[150] Theofilis V., « Progrès de l'instabilité linéaire globale des flux non parallèles et tridimensionnels », Progrès en sciences aérospatiales , Tome 39, No. 4, 2003, p. 249-315. doi : https : //doi.org/10.1016/S0376-0421 (02) 00030-1 CrossrefGoogle Scholar

[151] Åkervik E., Ehrenstein U., Gallaire F. et Henningson D.S., "Global Two-Dimensional Stability Measures of the Flat Plate Boundary-Layer Flow," European Journal of Mechanics-B / Fluides , Tome 27, No. 5, 2008, pages 501-513. doi : https : //doi.org/10.1016/j.euromechflu.2007.09.004 CrossrefGoogle Scholar

[152] Theofilis V. et Colonius T., « Un algorithme pour la récupération des instabilités biglobales 2 et 3D de l'écoulement compressible sur des cavités ouvertes 2D », document AIAA 2003-4143, 2003. LienGoogle Scholar

[153] Zhang W. et Samtaney R., "BiGlobal Linear Stability Analysis on Low-Re Flow Past an Airfoil at High Angle of Attack," Physique des fluides , Tome 28, No. 4, 2016, Papier 044105. CrossrefGoogle Scholar

[154] Sun Y., Taira K., Cattafesta LN et Ukeiley L.S., "Spanwise Effects on Instabilities of Compressible Flow over a Long Rectangular Cavity," Dynamique des fluides théorique et numérique , novembre 2016, p. 1–11. doi : https : //doi.org/10.1007/s00162-016-0412-y Google Scholar

[155] Sun Y., Taira K., Catfesta LN et Ukeiley L.S., "Instabilités biglobales des écoulements à cavité ouverte compressible Spanwise-Periodic", Journal de la mécanique des fluides , volume 826, sept. 2017, p. 270-301. doi : https : //doi.org/10.1017/jfm.2017.416 CrossrefGoogle Scholar

[156] Rodríguez D. et Theofilis V., « Solution massivement parallèle du problème des valeurs propres biglobales à l'aide d'une algèbre linéaire dense », Journal de l'AIAA , Tome 47, No. 10, 2009, p. 2449-2459. doi : https : //doi.org/10.2514/1.42714 LienGoogle Scholar

[157] Tezuka A. et Suzuki K., « Analyse tridimensionnelle de la stabilité linéaire globale de l'écoulement autour d'un sphéroïde », Journal de l'AIAA , Tome 44, No. 8, 2006, p. 1697-1708. doi : https : //doi.org/10.2514/1.16632 LienGoogle Scholar

[158] Bagheri S., Schlatter P., Schmid P.J. et Henningson D.S., "Global Stability of a Jet in Crossflow," Journal de la mécanique des fluides , volume 624, avril 2009, p. 33-44. doi : https : //doi.org/10.1017/S0022112009006053 CrossrefGoogle Scholar

[159] Liu Q., Gómez F. et Theofilis V., "Analyse d'instabilité linéaire d'un écoulement incompressible à faible résolution sur une longue cavité ouverte rectangulaire à portée finie," Journal de la mécanique des fluides , volume 799, juillet 2016, article R2. doi : https : //doi.org/10.1017/jfm.2016.391 CrossrefGoogle Scholar

[160] Keller H. B., « Méthodes d'approximation pour les problèmes non linéaires avec application aux problèmes de valeurs limites à deux points », Mathématiques du calcul , Tome 29, No. 130, 1975, pages 464-464. doi : https : //doi.org/10.1090/S0025-5718-1975-0371058-7 CrossrefGoogle Scholar

[161] Bres G. A. et Colonius T., "Trois-Dimensional Instabilities in Compressible Flow over Open Cavities," Journal de la mécanique des fluides , volume 599, mars 2008, pages 309-339. doi : https : //doi.org/10.1017/S0022112007009925 CrossrefGoogle Scholar

[162] Paredes P., Hermanns M., Chainche S. L. et Theofilis V., « Order 10 4 Speedup in Global Linear Instability Analysis Using Matrix Formation » Méthodes informatiques en mécanique appliquée et ingénierie , volume 253, janvier 2013, p. 287-304. doi : https : //doi.org/10.1016/j.cma.2012.09.014 CrossrefGoogle Scholar

[163] Tatsumi T. et Yoshimura T., "Stabilité du flux laminaire dans un conduit rectangulaire," Journal de la mécanique des fluides , volume 212, mars 1990, pages 437-449. doi : https : //doi.org/10.1017/S002211209000204X CrossrefGoogle Scholar

[164] Paredes P. et Theofilis V., « Instabilités de la ligne centrale sur le modèle de cône elliptique HIFiRE-5 de l'expérimentation internationale hypersonique de recherche en vol », Journal des fluides et des structures , volume 53, février 2015, p. 36-49. doi : https : //doi.org/10.1016/j.jfluidstructs.2014.11.002 CrossrefGoogle Scholar

[165] Åkervik E., Brandt L., Henningson D. S., Hœpffner J., Marxen O. et Schlatter P., "Steady Solutions of the Navier-Stokes Equations by Selective Frequency Damping," Physique des fluides , Tome 18, No. 6, 2006, Paper 068102. doi : https : //doi.org/10.1063/1.2211705 CrossrefGoogle Scholar

[166] Tuckerman L. et Barkley D., "Bifurcation Analysis for Timesteppers," Méthodes numériques pour les problèmes de bifurcation et les systèmes dynamiques à grande échelle , Tome 19, édité par Doedel E. et Tuckerman L.S., Springer, New York, 2000, pp. 453-466. CrossrefGoogle Scholar

[167] Kelley C. T., Kevrekidis G.I. et Qiao L., « Newton – Krylov Solvers for Timesteppers », 2004. Google Scholar

[168] Barkley D. et Henderson R. D., « Analyse tridimensionnelle de la stabilité du floquet du sillage d'un cylindre circulaire », Journal de la mécanique des fluides , volume 322, septembre 1996, pages 215-241. doi : https : //doi.org/10.1017/S0022112096002777 CrossrefGoogle Scholar

[169] He W., Gioria R.S., Pérez J.M. et Theofilis V., « Instabilité linéaire du flux à faible nombre de Reynolds massivement séparé autour de trois profils aérodynamiques NACA » Journal de la mécanique des fluides , volume 811, janvier 2017, p. 701-741. doi : https : //doi.org/10.1017/jfm.2016.778 CrossrefGoogle Scholar

[170] Edstrand A.M., Davis T.B., Schmid P.J., Taira K. et Catfesta L.N., « On the Mechanism of Trailing Vortex Wandering », Journal de la mécanique des fluides , volume 801, août 2016, article R1. doi : https : //doi.org/10.1017/jfm.2016.440 CrossrefGoogle Scholar

[171] Sipp D. et Lebedev A., "Global Stability of Base and Mean Flows: A General Approach and Its Applications to Cylinder and Open Cavity Flows," Journal de la mécanique des fluides , volume 593, déc. 2007, p. 333-358. doi : https : //doi.org/10.1017/S0022112007008907 CrossrefGoogle Scholar

[172] Luchini P., « Instabilité indépendante du nombre de Reynolds de la couche limite sur une surface plane : perturbations optimales », Journal de la mécanique des fluides , volume 404, février 2000, pages 289-309. doi : https : //doi.org/10.1017/S0022112099007259 CrossrefGoogle Scholar

[173] Abdessemed N., Sharma A. S., Sherwin S. J. et Theofilis V., "Transient Growth Analysis of the Flow Past a Circular," Physique des fluides , Tome 21, No. 4, 2009, Papier 044103. doi: https: //doi.org/10.1063/1.3112738 CrossrefGoogle Scholar

[174] Abdessemed N., Sherwin S. J. et Theofilis V., "Linear Instability Analysis of Low Pressure Turbine Flows," Journal de la mécanique des fluides , volume 628, juin 2009, p. 57-83. doi : https : //doi.org/10.1017/S0022112009006272 CrossrefGoogle Scholar

[175] Sharma A., Abdessemed N., Sherwin S. J. et Theofilis V., "Mécanismes de croissance transitoire du flux à faible nombre de Reynolds sur une pale de turbine à basse pression," Dynamique des fluides théorique et numérique , volume 25, nos. 1-4, 2011, p. 19-30. doi : https : //doi.org/10.1007/s00162-010-0183-9 CrossrefGoogle Scholar

[176] Gaster M., Kit E. et Wygnanski I., « Structures à grande échelle dans une couche de mélange à turbulence forcée », Journal de la mécanique des fluides , volume 150, janvier 1985, pages 23-39. doi : https : //doi.org/10.1017/S0022112085000027 CrossrefGoogle Scholar

[177] Paredes P., Terhaar S., Oberleithner K., Theofilis V. et Paschereit C.O., "Global and Local Hydrodynamic Stability Analysis as a Tool for Combustor Dynamics Modeling," Journal of Engineering for Gas Turbines and Power , tome 138, no. 2, 2016, Papier 021504. CrossrefGoogle Scholar

[178] Theofilis V., Hein S. et Dallmann U., "On the Origins of Unsteadiness and Three-Dimensionality in a Laminar Separation Bubble," Transactions philosophiques de la Royal Society of London, série A : sciences mathématiques, physiques et de l'ingénierie , volume 358, no. 1777, 2000, p. 3229-3246. doi : https : //doi.org/10.1098/rsta.2000.0706 CrossrefGoogle Scholar

[179] Rodríguez D. et Theofilis V., "On the Birth of Stall Cells on Airfoils," Dynamique des fluides théorique et numérique , volume 25, nos. 1-4, 2011, p. 105-117. doi : https : //doi.org/10.1007/s00162-010-0193-7 CrossrefGoogle Scholar

[180] Gaitonde D.V., Canupp P.W. et Holden M.S., "Heat Transfer Predictions in a Laminar Hypersonic Viscous / Inviscid Interaction," Journal de thermophysique et transfert de chaleur , Tome 16, No. 4, 2002, p. 481-489. doi : https : //doi.org/10.2514/2.6714 LienGoogle Scholar

[181] Tumuklu O., Li Z. et Levin D.A., "Particle Ellipsoidal Statistical Bhatnagar - Gross - Krook Approach for Simulation of Hypersonic Shocks," Journal de l'AIAA , Tome 54, No. 12, 2016, pages 3701-3716. doi : https : //doi.org/10.2514/1.J054837 LienGoogle Scholar

[182] Tumuklu O., Levin D.A. et Theofilis V., « Évaluation du degré de stabilité dans les flux d'interaction de choc de la couche limite », AIAA Paper 2017-1614, 2017. Google Scholar

[183] ​​​​Tumuklu O., Pérez J., Levin D. et Theofilis V., « On Linear Stability Analyzes of Hypersonic Laminar Separated Flows in a DSMC Framework. Partie I : Calculs de flux de base dans un modèle à double cône et à « tick », » 57e conférence de l'IACAS , Tel Aviv / Haïfa, Israël, mars 2017, papier ThL1T3.1. Google Scholar

[184] Tumuklu O., Pérez J., Theofilis V. et Levin D., « On Linear Stability Analyzes of Hypersonic Laminar Separated Flows in a DSMC Framework. Partie II : Algorithme des résidus et modes globaux les moins amortis, " 57e conférence de l'IACAS , Tel Aviv / Haïfa, Israël, mars 2017, Papier ThL1T3.5. Google Scholar

[185] Paredes P., Gosse R., Theofilis V. et Kimmel R., « Instabilités modales linéaires du flux hypersonique sur un cône elliptique », Journal de la mécanique des fluides , volume 804, oct. 2016, p. 442-466. doi : https : //doi.org/10.1017/jfm.2016.536 CrossrefGoogle Scholar

[186] Herbert T., « Equations de stabilité paraboliques », Revue annuelle de la mécanique des fluides , Tome 29, No. 1, 1997, p. 245-283. doi : https : //doi.org/10.1146/annurev.fluid.29.1.245 CrossrefGoogle Scholar

[187] Broadhurst M.S., Theofilis V et Sherwin SJ, "Spectral Element Stability Analysis of Vortical Flows," Symposium IUTAM sur la transition laminaire-turbulente , édité par Govindarajan R., Vol.78, La mécanique des fluides et ses applications, Springer, Dordrecht, 2006, pp. 153-158. CrossrefGoogle Scholar

[188] Broadhurst M.S. et Sherwin S.J., "The Parabolized Stability Equations for 3D Flows: Implementation and Numerical Stability," Mathématiques numériques appliquées , Tome 58, No. 7, 2008, p. 1017-1029. doi : https : //doi.org/10.1016/j.apnum.2007.04.016 CrossrefGoogle Scholar

[189] Paredes P., Theofilis V., Rodrguez D. et Tendero J.A., « La méthodologie d'analyse de l'instabilité PSE-3D pour les flux dépendant fortement de deux et faiblement de la troisième dimension spatiale », document AIAA 2011-3752, 2011. LienGoogle Scholar

[190] De Tullio N., Paredes P., Sandham N. et Theofilis V., "Roughness-Induced Instability and Breakdown to Turbulence in a Supersonic Boundary-Layer," Journal de la mécanique des fluides , volume 735, novembre 2013, p. 613-646. doi : https : //doi.org/10.1017/jfm.2013.520 CrossrefGoogle Scholar

[191] Martín J. et Paredes P., « Analyse tridimensionnelle de l'instabilité des couches limites perturbées par des vortex Streamwise », Dynamique des fluides théorique et numérique , août 2016, p. 1-13. doi : https : //doi.org/10.1007/s00162-016-0403-z Google Scholar

[192] Galionis I. et Hall P., "Spatial Stability of the Incompressible Corner Flow," Dynamique des fluides théorique et numérique , Tome 19, No. 2, 2005, p. 77-113. doi : https : //doi.org/10.1007/s00162-004-0153-1 CrossrefGoogle Scholar

[193] Galionis I. et Hall P., "Stabilité de l'écoulement dans un conduit rectangulaire à divergence lente," Journal de la mécanique des fluides , volume 555, mai 2006, p. 43-58. doi : https : //doi.org/10.1017/S0022112006008664 CrossrefGoogle Scholar

[194] Luchini P. et Bottaro A., « Adjoint Equations in Stability Analysis », Revue annuelle de la mécanique des fluides , Tome 46, No. 1, 2014, p. 493-517. doi : https : //doi.org/10.1146/annurev-fluid-010313-141253 CrossrefGoogle Scholar

[195] McKeon B.J., Sharma A.S. et Jacobi I., "Experimental Manipulation of Wall Turbulence: A Systems Approach," Physique des fluides , Tome 25, No. 3, 2013, Paper 031301. CrossrefGoogle Scholar

[196] Jeun J., Nichols J.W. et Jovanović M.R., « Analyse d'entrée-sortie du bruit de jet isotherme axisymétrique à grande vitesse », Physique des fluides , Tome 28, No. 4, 2016, Papier 047101. doi: https: //doi.org/10.1063/1.4946886 CrossrefGoogle Scholar

[197] Garnaut X., Lesshracht L., Schmid P. et Huerre P., "Le mode préféré des jets incompressibles : analyse de la réponse en fréquence linéaire," Journal de la mécanique des fluides , volume 716, février 2013, p. 189-202. doi : https : //doi.org/10.1017/jfm.2012.540 CrossrefGoogle Scholar

[198] Luhar M., Sharma AS et McKeon BJ, Repository for all Matlab / Python Code for the Navier-Stokes Resolvent Analysis [base de données en ligne], 2013, https://github.com/mluhar/resolvent [consulté le 10 février. 2017]. Google Scholar

[199] McKeon B. J. et Sharma A. S., « A Critical Layer Model for Turbulent Pipe Flow », Journal de la mécanique des fluides , volume 658, sept. 2010, p. 336-382. doi : https : //doi.org/10.1017/S002211201000176X CrossrefGoogle Scholar

[200] Farrell B. et Ioannou J., « Forçage stochastique des équations de Navier-Stokes linéarisées », Physique des fluides , Tome 5, No. 11, 1993, pages 2600-2609. doi : https : //doi.org/10.1063/1.858894 CrossrefGoogle Scholar

[201] Jovanović M. R. et Bamieh B., « Amplification d'énergie par composant dans les flux de canal », Journal de la mécanique des fluides , volume 534, juillet 2005, pages 145-183. doi : https : //doi.org/10.1017/S0022112005004295 CrossrefGoogle Scholar

[202] Towne A., Colonius T. et Schmidt O., "Empirical Resolvent Mode Decomposition," Bulletin de la Société américaine de physique , Non. G17.00006, 2015. Google Scholar

[203] Beneddine S., Yegavian R., Sipp D. et Leclaire B., "Unsteady Flow Dynamics Reconstruction from Mean Flow and Point Sensors: An Experimental Study," Journal de la mécanique des fluides , volume 824, août 2017, p. 174-201. doi : https : //doi.org/10.1017/jfm.2017.333 CrossrefGoogle Scholar

[204] Beneddine S., Sipp D., Arnault A., Dandois J. et Lesshracht L., « Conditions de validité de l'analyse de stabilité d'écoulement moyen et application à la détermination de structures cohérentes dans un écoulement à pas turbulent vers l'arrière » Journal de la mécanique des fluides , volume 798, juillet 2016, p. 485-504. doi : https : //doi.org/10.1017/jfm.2016.331 CrossrefGoogle Scholar

[205] Gómez F., Blackburn H.M., Rudman M., Sharma A.S. et McKeon B.J., « Un modèle d'ordre réduit d'écoulement instable tridimensionnel dans une cavité basée sur l'opérateur résolvant » Journal de la mécanique des fluides , volume 798, juillet 2016, article R2. doi : https : //doi.org/10.1017/jfm.2016.339 CrossrefGoogle Scholar

[206] Lu L. et Papadakis G., « Méthode itérative pour le calcul de la réponse des équations de Navier-Stokes linéarisées au forçage harmonique et application aux sillages forcés des cylindres » Journal international des méthodes numériques dans les fluides , Tome 74, No. 11, 2014, p. 794-817. doi : https : //doi.org/10.1002/fld.v74.11 CrossrefGoogle Scholar

[207] Luhar M., Sharma A. S. et McKeon B. J., "A Framework for Studying the Effect of Compliant Surfaces on Wall Turbulence," Journal de la mécanique des fluides , volume 768, avril 2015, p. 415-441. doi : https : //doi.org/10.1017/jfm.2015.85 CrossrefGoogle Scholar

[208] Jacobi I. et McKeon B. J., "Dynamic Roughness-Perturbation of a Turbulent Boundary Layer," Journal de la mécanique des fluides , volume 688, déc. 2011, p. 258-296. doi : https : //doi.org/10.1017/jfm.2011.375 CrossrefGoogle Scholar

[209] Luhar M., Sharma A.S. et McKeon B.J., "Opposition Control within the Resolvent Analysis Framework," Journal de la mécanique des fluides , volume 749, juin 2014, pages 597-626. doi : https : //doi.org/10.1017/jfm.2014.209 CrossrefGoogle Scholar

[210] Sharma A.S. et McKeon BJ, « On Coherent Structure in Wall Turbulence », Journal de la mécanique des fluides , volume 728, août 2013, p. 196-238. doi : https : //doi.org/10.1017/jfm.2013.286 CrossrefGoogle Scholar

[211] Towne A., Colonius T., Jordan P., Cavalieri A.V. et Bres G.A., « Forçage stochastique et non linéaire des paquets d'ondes dans un jet de Mach 0,9 », Papier AIAA 2015-2217, 2015. LienGoogle Scholar

[212] Moarref R., Sharma A.S., Tropp J.A. et McKeon B.J., « Mise à l'échelle basée sur un modèle et prédiction de l'intensité énergétique Streamwise dans les canaux turbulents à nombre élevé de Reynolds », Journal de la mécanique des fluides , volume 734, novembre 2013, p. 275-316. doi : https : //doi.org/10.1017/jfm.2013.457 CrossrefGoogle Scholar

[213] Moarref R., Jovanovic M.R., Sharma A.S., Tropp J.A. et McKeon B.J., "A Low-Order Decomposition of Turbulent Channel Flow via Resolvent Analysis and Convex Optimization," Physique des fluides , Tome 26, No. 5, 2014, Paper 051701. CrossrefGoogle Scholar

[214] Sharma A.S., Moarref R., McKeon B.J., Park J.S., Graham M. et Willis A.P., "Low-Dimensional Representations of Exact Coherent States of the Navier-Stokes Equations from the Resolvent Model of Wall Turbulence," Examen physique E. , Volume 93, 2016, Papier 021102 (R). CrossrefGoogle Scholar

[215] Sharma A.S., Moarref R. et McKeon B.J., "Scaling and Interaction of Self-Similar Modes in Models of High Reynolds Number Wall Turbulence," Transactions philosophiques de la Royal Society of London, Série A : Sciences mathématiques et physiques , tome 375, no. 2089, mars 2017, article 20160089. doi : https : //doi.org/10.1098/rsta.2016.0089 CrossrefGoogle Scholar

[216] Sharma A.S., Mezić I. et McKeon B.J., "On the Correspondence Between Koopman Mode Decomposition, Resolvent Mode Decomposition, and Invariant Solutions of the Navier-Stokes Equations," Liquides d'examen physique , Tome 1, No. 3, 2016, papier 032403 (R). doi : https : //doi.org/10.1103/PhysRevFluids.1.032402 CrossrefGoogle Scholar

[217] Brunton S.L. et Noack B.R., « Contrôle de la turbulence en boucle fermée : progrès et défis » Avis sur la mécanique appliquée , tome 67, no. 5, 2015, Papier 050801. doi: https: //doi.org/10.1115/1.4031175 CrossrefGoogle Scholar

[218] Bui-Thanh T., Damodaran M. et Wilcox K., « Reconstruction de données aérodynamiques et conception inverse à l'aide d'une décomposition orthogonale appropriée », Journal de l'AIAA , Tome 42, No. 8, 2004, pages 1505-1516. doi : https : //doi.org/10.2514/1.2159 LienGoogle Scholar

[219] LeGresley P.A., « Application de la décomposition orthogonale appropriée (POD) aux méthodes de décomposition de la conception », Ph.D. Thèse, Stanford Univ. , Stanford, Californie, 2005. Google Scholar


Vidéo: Deoxynucleotide dNTP vs Dideoxynucleotid ddNTP (Juin 2022).